Intelligence artificielle : Microsoft veut jouer gros dans le domaine des bots

Lors de la conférence pour les développeurs organisée par Microsoft à San Francisco il y a quelques jours, Satya Nadella a déclaré : « Cette transition vers les bots est aussi importante que l'arrivée du web ou l'utilisation de l'écran tactile sur les smartphones ».

Microsoft voit l’avenir au travers des bots et de l’intelligence artificielle Les robots, bots  ou chatbots selon la manière dont on les nomme, sont en effet une révolution en devenir.

Microsoft voit l'avenir au travers des bots et de l'intelligence artificielle

Pour étayer son argumentation, Microsoft avait d'ailleurs lancé au même moment son robot Tay sur Twitter, dont nous parlions dans cet article et dont l'expérience avait tourné court puisque des trolls avaient tout fait pour que l'intelligence artificielle devienne sexiste et raciste en quelques heures. Microsoft a déclaré à ce sujet : «  Malheureusement, dans les 24 premières heures où elle (Tay) était en ligne, nous avons constaté un effort coordonné par certains utilisateurs pour maltraiter Tay et son habilité à communiquer afin qu'elle réponde de manière inappropriée ».

Ce demi échec n'a pas modifié l'ambition de la firme de Redmond dans le domaine des chatbots et l'entreprise compte au contraire accentuer ses efforts dans ce domaine, car c'est tout un univers qui se cache derrière les bots. Une nouvelle façon de vendre, de communiquer, de renseigner... un marché potentiellement infini, qui promet une vraie révolution dans quelques années.

Satya Nadella veut donc que les bots prennent une part entière dans la stratégie de Microsoft. Les robots logiciels peuvent désormais proposer bien plus que de simplement réserver un avion ou de commander une pizza. L'entreprise va donc mettre à profit son Cloud, son intelligence artificielle, son moteur de recherche Bing, son assistant Cortana et une plateforme pour développeurs, afin de concevoir des bots capables d'apprendre via le machine learning et de communiquer avec les humains.

Les applications mobiles ont du souci à se faire

Le PDG de Microsoft a résumé la situation en indiquant : « Les gens ne veulent pas aller d'applications en applications, de pages web en page web. Ils veulent pouvoir tout faire au sein d'une même conversation ». Il n'est donc pas impossible que les professeurs, les secrétaires ou les vendeurs de demain soient des chatbots comme Tay...

Dans un avenir très proche, toutes les entreprises disposeront d'un bot via une messagerie comme Skype, de la même façon que toutes les entreprises cherchent à disposer d'un site web. Microsoft aura toutefois un rude concurrent face à lui, car Facebook travaille sur le même projet et souhaite démocratiser les bots sur ses messageries Messenger et probablement WhatsApp à l'avenir. Le réseau social a annoncé il y a peu qu'il lancerait bientôt une plateforme de téléchargement de bots. Les plateformes d'applications sont-elles déjà en train de devenir obsolètes ?

Microsoft le croit et a très peu de billes dans ce domaine alors lancer une révolution dans ce marché ne l'impactera que très peu, ce qui n'est pas le cas d'Apple ou Google qui ont misé gros dans ce secteur..

Réagissez !
Voir aussi :
Qwant booste son intelligence artificielle

Qwant gonfle son intelligence artificielle grâce à des supercalculateurs Nvidia

Les fans du moteur de recherche français Qwant seront heureux d'apprendre que ce dernier vient de faire un investissement très important, qui devrait lui permettre d'apporter encore plus de pertinence...
Google Earth devient une sorte de guide touristique vraiment complet

Google Earth s'offre une mise à jour intégrant une intelligence artificielle

Mountain View qui est toujours en quête de nouveautés ou d'améliorations pour ses produits, vient une nouvelle fois de démontrer qu'il souhaitait offrir la meilleure expérience possible à ses...
Soyez le premier à réagir !