Samsung devrait relancer son Galaxy Note 7

Rien ne se perd, tout se recycle, même les Galaxy Note 7, apparement.

Galaxy Note 7 La phablette maudite, qui aura coûté l'image de Samsung, pourrait visiblement se voir relancée sur le court terme, quand bien même on se demande qui pourrait bien choisir de donner une nouvelle chance au terminal !

Et si le Galaxy Note 7 profitait d'une seconde chance ? En tout cas, des rumeurs font actuellement état d'une volonté de Samsung de remettre sur le marché son stock de phablettes (près de 3 millions d'exemplaires, environ). Le constructeur sud-coréen aurait dans l'idée de proposer à la vente des versions reconditionnées et dotées de batteries neuves (vérifiées...) du mobile. Plus précisément, les unités remises à neuf se verraient non seulement dotées de nouvelles batteries à la capacité réduite (on parle de 3 000 mAh, et non plus de 3 500 mAh), mais aussi de coques neuves, fabriquées pour l'occasion.

Dans un premier temps, seul le marché asiatique pourrait profiter de cette offre, l'Inde et le Vietnam notamment. Le lancement de ces Galaxy Note 7 de la dernière chance serait prévu aux alentours du mois de juin. A croire donc que non seulement, Samsung n'en a pas fini avec ce GN7 qui lui aura tant causé de soucis, mais également que le géant pourrait tout à fait plancher sur un hypothétique Galaxy Note 8, quand bien même on aurait parié sur la disparition pure et simple de cette gamme dont la cote de popularité s'est effondrée depuis "l'affaire" !

.

Réagissez !
Voir aussi :
Equiper Samsung Galaxy de chambres à vapeur dès 2019

Des chambres à vapeur pour les futurs Samsung Galaxy

Il se murmure que les futurs flagships de Samsung pourraient bien être équipés de chambres à vapeur. En effet, les Galaxy S et Galaxy Note pourraient bien bénéficier de ce dispositif de...
Galaxy Tab Active 2: la résistance comme principal argument

Samsung présente la Galaxy Tab Active 2

Avec la Galaxy Tab Active 2, Samsung parie sur le retour du marché des tablettes. Son modèle résistant aux chocs sera-t-il toutefois suffisant ?La résistance comme principal argumentOn parle beaucoup...
Soyez le premier à réagir !