Ils piratent un PC non connecté, à partir du voyant lumineux du disque dur

Ils piratent un PC hors réseau via la LED du disque durUn groupe de chercheurs a réussi à pirater un ordinateur grâce au voyant d'un disque dur ! Il s'agit d'une technique relativement hallucinante, pourtant ces derniers ont pu récupérer les données d'un PC non connecté, en faisant clignoter le voyant d'activité du disque dur.

Ils piratent un PC hors réseau via la LED du disque dur

Cette prouesse a été réalisée par l'université Ben Gourion, où une équipe spécialisée dans les piratages sur les ordinateurs hors réseaux a démontré que n'importe quel élément d'un système informatique peut constituer une faille importante. Le scénario que les scientifiques ont mis au point est digne d'un James Bond ou d'un « Mission impossible ».

En effet, pour pirater l'ordinateur non connecté à un réseau, ces derniers ont d'abord installé un malware. Pour infecter ce dernier il est alors nécessaire qu'un employé insère une clé USB malgré les consignes de sécurité de son entreprise ou que lors d'une opération de maintenance ou de mise à jour, le malware se trouve sur l'un des périphériques de stockage qui sera utilisé.

Une fois le malware dans l'ordinateur, ce dernier recherche des informations ciblées par les pirates et il les convertit en signaux lumineux. Le malware utilise alors le voyant d'état du disque dur qui se trouve souvent à l'avant des PC pour envoyer les données sous forme de clignotements, il suffira ensuite d'attendre la nuit pour détecter plus aisément ces signaux à travers une fenêtre, soit avec une mini caméra, soit avec un drone.

Un piratage très élaboré offrant un débit de 4 kbit/s

Une fois la séquence vidéo récupérée les chercheurs ont alors pu reconvertir les signaux lumineux en données. Ce piratage est relativement discret car même avec une personne devant le PC en train de travailler, personne ne se posera la question de savoir pourquoi le voyant clignote.

Certains d'entre vous se diront, n'importe quoi, avec cette technique on ne risque pas d'extraire grand chose, et pourtant... Les scientifiques sont parvenus à atteindre un débit de 4 kbit/s. C'est probablement le plus gros débit à ce jour pour un ordinateur non connecté à un réseau et cette technique devrait intéresser de nombreux pirates.

Décidément à ce rythme on va emballer son ordinateur dans du scotch, car une nouvelle fois c'est du ruban adhésif qui est conseillé pour lutter le plus efficacement contre ce type de piratage.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !