Niantic est de plus en plus déterminé à nuire aux tricheurs sur Pokémon Go

Niantic n'entend pas laisser son jeu phare Pokémon Go devenir le repaire des tricheurs en tout genre.

Les tricheurs de plus en plus dans le collimateur de Niantic sur Pokémon Go La société multiplie donc les initiatives pour « punir » les tricheurs sans toutefois les bannir, car cela signifierait un exode et donc une baisse au niveau des statistiques.

Les tricheurs de plus en plus dans le collimateur de Niantic sur Pokémon Go

Comme tous les grands jeux, le grand nombre de joueurs attirent immanquablement les tricheurs et dans Pokémon Go, ces derniers ont fait preuve d'imaginations et disposent d'un arsenal d'outils pour tricher à loisir. Niantic a pris plusieurs décisions ces dernières semaines visant à perturber l'activité des tricheurs.

Niantic a par exemple bridé la possibilité de découvrir des Pokémons intéressants aux tricheurs, ce qui amène une certaine frustration qui pourra en amener certains à revenir dans le droit chemin, pour disposer de la meilleure expérience de jeu. Niantic va également permettre à tous les joueurs de devenir des défenseurs du Fair-Play, en dénonçant les tricheurs.

La conséquence directe, une fois que Niantic considérera qu'un profil est celui d'un tricheur, ce dernier ne pourra plus rejoindre d'équipes pour s'attaquer aux super Pokémon en mode collaboratif. Le message est très clair, les tricheurs se retrouveront isolés et ne pourront pas profiter des expériences collaboratives. En gros les Raid Battles ne seront pas pour les tricheurs !

Les tricheurs seront privés de Raid Battles

Niantic a indiqué : « Alors que nous venons d'annoncer les Raid Battles et de nouvelles fonctionnalités pour les affrontements entre joueurs, nous souhaitons vous assurer que nous nous engageons à tout faire pour que Pokémon Go reste une expérience amusante et juste pour tous les dresseurs. À partir d'aujourd'hui, les Pokémon qui seront pris à utiliser des services tiers qui court-circuitent le déroulement normal du jeu seront identifiables dans l'inventaire et ne se comporteront plus forcément comme attendu ».

Si vous vous sentez concerné, il est peut-être temps de revenir du bon côté de la ligne car Niantic n'explique pas quels sont les services tiers concernés et qui vous feront passer dans le côté obscur. Le mieux est de ne plus utiliser de cartes de géolocalisation de Pokémon, d'outils de téléportation, de gestionnaires de plusieurs comptes simultanés, de bots ou autres trackers... A bon entendeur !

.

Réagissez !
Voir aussi :
Pokémon Go : les nouvelles créatures virtuelles commencent à débarquer

Niantic l'éditeur du jeu Pokémon Go dévoile de nouveaux Pokémons

Pokémon Go va enfin avoir un vrai second souffle et il était temps a-t-on envie de dire, car si les premières semaines ont été exceptionnelles en termes de nouveaux utilisateurs, ces derniers temps...
Nintendo et Google investissent des dizaines de millions de dollars dans Niantic.

Pokemon Go : Niantic souhaite offrir des « batailles » de jeux vidéo dans le monde réel

La start-up Niantic a trouvé un marché qui semble très prometteur, puisque plusieurs géants ont décidé d'injecter 30 millions de dollars dans la société. L'entreprise a décidé de propulser les...
Soyez le premier à réagir !