Pulsit, un gant connecté pour diriger votre drone

Deux inventeurs, Bernard Prost et Axel Gallian, viennent de créer un gant connecté pour contrôler les drones.

WePulsit, une société dédiée aux drones Leur startup, WePulsit, s'intéresse de manière générale aux équipements intelligents pour drones.

WePulsit, une société dédiée aux drones

Axel Gallian est un créateur à succès, puisqu'il a déjà gagné le concours de Science et Vie Junior, « Innovez ». C'est aujourd'hui le monde des drones qui le passionne, il vient d'ailleurs de créer sa propre startup avec un associé, Bernard Prost. WePulsit, puisque c'est ainsi qu'elle se nomme, s'intéresse aux équipements intelligents pour drones.

Les deux associés ont eu l'idée de créer un gant innovant « après avoir vu des dizaines de crashs par des débutants sur le terrain de vol, qui essayaient d'apprendre à contrôler leur drone avec la radiocommande ». C'est à cette occasion qu'ils se sont dits « qu'il fallait quelque chose de plus intuitif ».

Ainsi, avec ce gant intelligent, il ne sera plus utile d'avoir une radiocommande et deux joysticks, puisque l'engin volant se pilotera simplement avec l'inclinaison de la main. De ce fait, si vous orientez votre main à droite, votre drone volera lui aussi à droite.

Pulsit, le gant connecté pour drones

Et bonne nouvelle, cet objet connecté peut s'utiliser avec 80% des drones. Ce gant connecté, qui s'avère particulièrement intuitif, a de fortes chances de plaire. De plus, il offrirait des sensations de vol très agréables.

A l'heure actuelle, Pulsit n'est vendu qu'à un public de professionnels. La location est toutefois ouverte aux particuliers grâce à Drone Indoor, qui se situe à Paris. Axel Gallian s'annonce très optimiste quant à la vente de son gant connecté et table sur un chiffre d'affaires annuel de 30 000 euros pour 2017.

La suite s'annonce donc bien pour la Startup, comme l'indique le cofondateur de la société : « Nous avons déjà produit 10 Pulsit qui sont en cours de certification, nous comptons lancer une seconde série et surtout mettre en place des co-financements pour les besoins spécifiques des forces d'intervention ». Une seconde innovation pour drone devrait bientôt voir le jour. On est déjà impatients !



.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !