Direct: la nouvelle messagerie d'Instagram qui s'apparente à Snapchat

En ce moment, Instagram teste une nouvelle application dans plusieurs pays.

Direct: Une nouvelle messagerie privée testée sur Instagram Il s'agit d'une nouvelle messagerie privée, baptisée Direct, qui ressemble à s'y méprendre à Snapchat.

Une nouvelle messagerie privée testée sur Instagram

On ne peut pas dire que Facebook face preuve d'originalité avec sa nouvelle messagerie privée proposée sur Instagram. En effet, la firme de Mark Zuckerberg s'inspire déjà depuis un petit moment de Snapchat sur bon nombre de fonctionnalités que propose le réseau social.

Direct, la messagerie privée d'Instagram, est actuellement en phase de test, comme l'a indiqué le site The Verge. Elle sera donc proposée aux usagers du site, avec toutefois une séparation entre la messagerie et le service de partage des photos. Direct sera proposée sur Android et iOS au Chili, en Israël, en Italie, au Portugal, en Turquie et en Uruguay.

Ces pays n'ont pas été pris au hasard, puisque c'est là-bas qu'Instagram est le plus utilisé. Et le fonctionnement de la messagerie privée est finalement très simple, puisqu'une fois que les usagers auront décidé de télécharger Direct, leur fil de discussion privé sur le site devrait disparaître.

Direct, de fortes ressemblances avec Snapchat

Et Facebook n'en est pas à son premier coup d'essai en matière de messagerie, puisqu'il a par le passé lancé Messenger avec le succès que l'on connait et racheté WhatsApp. Direct constitue une application dans un autre registre, puisqu'elle est très proche de ce que propose Snapchat. Ainsi, les usagers qui s'aventureront sur Direct devraient être redirigés vers trois écrans.

Le premier encouragera l'usager à partager des vidéos et des photos, alors que le second écran, situé sur la gauche, est relié aux paramètres de l'application. Quant au troisième écran, situé sur la droite, il permet de lire les messages. Une proposition en définitive très proche de ce que l'on retrouve sur Snapchat comme nous l'affirmions plus haut.

Facebook ne prend pas de risque en misant sur les messageries privées, qui ont un succès grandissant, notamment parce qu'elles possèdent un aspect plus convivial. A titre d'exemple, Facebook Messenger compte pas moins de 1,2 milliard d'utilisateurs dans le monde... idem pour WhatApps.

.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !