Des patchs de sécurité pour enrayer Meltdown et Spectre, vraiment ?

Après la découverte des failles Meltdown et Spectre identifiées la semaine dernière, Microsoft avait voulu rassurer ses clients avec l'émission d'un patch de sécurité.

Des failles Spectre et Meltdown impactantes sur la performance des PC Mais celui-ci ne semble malheureusement pas adapté...

Des failles Spectre et Meltdown impactantes sur la performance des PC

C'est donc la semaine dernière que les failles Meltdown et Spectre ont été révélées au grand public, provoquant alors des réactions contrastées au vu de l'impact potentiel de ces risques sur la performance globale des PC. Dans le viseur, on retrouve notamment les fabricants de processeurs, plus particulièrement Intel qui fournit quasiment 90% des ordinateurs.

Microsoft s'est voulu réactif en proposant un patch de sécurité, mais celui-ci ne s'avère pas forcément très adapté à la situation. En effet, malgré sa volonté d'endiguer le problème, notamment en proposant en espace FAQ visant à répondre aux questions de ses clients, c'est plutôt l'inquiétude qui prime.

En effet, les clients ayant effectué cette mise à jour de leur système d'exploitation Windows ont eu la surprise de voir apparaître un écran bleu, empêchant ainsi toute manip, notamment la possibilité d'aller à la barre de tâches du PC ou d'accéder aux fonctionnalités de démarrage.

Des patchs de sécurité Microsoft non adaptés

Un usager en a dit plus sur le forum de la firme : « j'ai un vieux processeur AMD Athlon. Suite à l'installation de KB4056892 [le patch], le système ne démarre pas. Seul le logo Windows s'affiche, sans animation. Après plusieurs échecs, le message d'erreur 0x800f0845 apparaît ».

Pourtant, Microsoft récuse toute faute, estimant qu'il s'agit là de la faute d'AMD : « Après enquête, Microsoft a découvert que certains chipsets AMD ne sont pas conformes aux documentations fournies à nos équipes dans le cadre du développement de patchs de sécurité visant à protéger les utilisateurs d'éventuels problèmes de sécurité liés aux failles connues sous les noms de Meltdown et Spectre ».

Bref, ces nouvelles mises à jour ralentissent la performance des machines, ce qui n'était pas vraiment le but. Du coup, Microsoft vient de suspendre ce patch de sécurité et espère « solutionner le problème [...] dans les plus brefs délais ».

.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !