Le secteur du cloud gaming en passe d'évoluer avec l'arrivée prochaine de Google Yeti ?

Le marché du cloud gaming risque de subir des évolutions importantes cette année, puisque l'on annonce l'arrivée prochaine de Google sur ce segment en pleine ébullition.

Google Yeti en bonne place par rapport aux autres acteurs de cloud gaming En effet, avec Yeti, la firme américaine entend bien se faire une place sur le secteur du jeu vidéo en streaming.

Le jeu vidéo en streaming, un secteur de plus en plus porteur

Grâce aux optimisations des smartphones, tablettes ou téléviseurs, nous sommes dorénavant en possession d'appareils puissants capables de faire tourner des jeux vidéo de manière efficiente.  C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre l'essor du cloud gaming, qui compte aussi bien des grandes firmes, que des sociétés plus confidentielles.

On retrouve sur ce segment les poids lourds que sont GeForce Now et PlayStation Now, mais aussi le très remarqué PC de jeu situé dans le cloud proposé par la société française Shadow.
Google aura donc fort à faire face à un secteur où les concurrents n'entendent pas se laisser faire.

La firme de Mountain View a des atouts en la matière, ce qui pourrait bien lui permettre de se positionner dans le futur comme un des acteurs clés du jeu vidéo en streaming.

Des avantages stratégiques pour Google Yeti par rapport aux autres acteurs de cloud gaming ?

En effet, Google bénéficie d'infrastructures support que n'ont pas ses concurrents. Tout ceci lui permet d'héberger son moteur de recherche, ses différents services en ligne ou encore sa plateforme de streaming vidéo YouTube. Cela lui permettrait de proposer aux usagers une expérience de jeu optimale.

Ces jeux seraient ainsi lancés par des machines virtuelles à partir de serveurs créés dans ce but, pour ensuite être streamés sur l'écran du gamer par l'intermédiaire du web. Reste à savoir si le secteur du cloud gaming sera pérenne dans le temps, mais il semblerait que oui.

Thomas Grellier, directeur associé et cofondateur de l'Ecole de management des industries créatives (EMIC), estime que « d'ici trois ou quatre ans, cela représentera 50% du marché ». Même si la croissance est plutôt lente dans le secteur, les innovations technologiques qui se déploient à grande vitesse pourraient donc bien faire exploser ce marché à court terme.

.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !