Vente en ligne de médicaments : des recommandations de prudence

Conformément à la règlementation européenne, la France, comme plusieurs autres pays européens, pourrait autoriser la vente en ligne de médicaments. Or, aujourd'hui, la majorité des produits de santé vendus sur le Web sont issus de la contrefaçon. Selon une étude parue mercredi 2 juillet, 62% des médicaments achetés en ligne sont contrefaits. Le Forum des droits sur l'Internet, organisme indépendant, a émis des conseils de prudence concernant la vente en ligne de médicaments.
Le Forum des droits sur l'Internet recommande que les médicaments prescrits par un médecin ne puissent pas être vendus en ligne. En Allemagne, où cela est autorisé, des problèmes ont été rencontrés, notamment en ce qui concerne la transmission des ordonnances. Il y aurait également un risque sanitaire, car les produits disponibles sur ordonnance peuvent avoir des conséquences plus lourdes que les médicaments non prescrits. Pour cette même raison, certains psychotropes disponibles sans ordonnance devraient également être exclus au cas par cas.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Certains matériels médicaux, comme les lunettes ou les lits médicalisés, peu adaptés à la vente en ligne, devraient également être exclus.

Autre mesure de sécurité, le forum recommande une vente "strictement encadrée". Seuls les pharmaciens devraient être autorisés à vendre des médicaments en ligne. L'Ordre des pharmaciens pourrait encadrer la création de ces sites, qui seraient déclarés, et bénéficieraient d'une certification ou d'une labellisation.

La vente en ligne de médicaments poserait également un problème lié à la publicité. Le Forum des droits sur l'Internet propose que les pharmacies en ligne ne soient pas référencées sur certains moteurs de recherche, ce qui impliquerait un lien commercial. Le forum rappelle que l'objectif n'est pas d'inciter à l'achat de médicaments.

Le Forum recommande aussi que les pharmaciens conservent leur rôle de conseil, en offrant la possibilité d'un dialogue. Cela pourrait être via un chat, une visioconférence, ou simplement par téléphone.

Enfin, une meilleure détection des fraudes est recommandée, ainsi que la mise en place d'une campagne d'information grand public sur le sujet.

D'après l'étude de l'Alliance européenne pour l'accès à des médicaments sûrs (EAASM), parue mercredi, plus de 95% des pharmacies en ligne sont dans l'illégalité sur la Toile, et 86% des marquages "pharmacien agréé" sont des faux.

Voir aussi :
Actualité Informatique et Hi-Tech

Soldes d'été 2010 : un bilan positif pour les sites de vente en ligne

Alors que les soldes d'été 2010 s'achèvent mardi 3 août, les sites de vente en ligne affichent des bilans particulièrement positifs. Le grand magasin en ligne Brandalley.fr fait état d'un nombre de...
Actualité Informatique et Hi-Tech

10 sites de ventes en ligne français commercialisent déjà l'iPad

Alors que la tablette numérique d'Apple, l'iPad, n'est toujours pas disponible en magasins en France, une dizaine de sites de ventes en ligne le proposent déjà, pour des prix allant de 399 euros à 950...
Réagissez !
A découvrir également :
Soyez le premier à réagir !