Des associations de consommateurs réclament la fin de la vente liée ordinateur-logiciel

Dans un communiqué commun, les associations de consommateurs, l'Aful, l'April, la CLCV et l'UFC Que choisir, demandent au gouvernement de mettre fin à la vente liée ordinateur-logiciel. Malgré certaines offres de remboursement du prix du système d'exploitation proposées par certains constructeurs, les clients n'ont à ce jour que le recours judiciaire pour se faire rembourser. Plutôt que cette démarche, les associations proposent notamment l'optionnalité des logiciels intégrés.
Noël est un moment propice pour l'achat d'ordinateur, de bureau ou portable, et les clients sont toujours contraints d'acheter leur matériel avec un système d'exploitation imposé, en l'occurrence Windows Vista de Microsoft.

Le 8 décembre dernier, Dell a dû rembourser 180 euros à un particulier français qui ne voulait pas utiliser les logiciels Windows pré-installés sur son nouvel ordinateur. La marque américaine a fini par lui verser la somme de 180 euros (dont 80 euros de frais de dossier).

Acheter un PC de marque sans système d'exploitation ou suite de logiciels Microsoft est quasi impossible en France. En revanche, un consommateur a la possibilité d'attaquer un fabricant auprès duquel il a acheté un ordinateur imposé avec un système d'exploitation et de nombreux logiciels. La procédure de remboursement, qui peut être longue si elle est entreprise de manière individuelle, est exposée à travers un "Guide du remboursement" disponible sur Internet, sur le site Racketiciel.com.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !