L'iPad, un nom déjà déposé

Premier hic pour l'iPad. La fameuse tablette tactile dévoilée mercredi par Steve Jobs, le patron d'Apple, utilise un nom qui aurait été déjà déposé par d'autres fabricants. Le quotidien La Tribune a révélé jeudi 28 janvier que le groupe franco-italien STMicroelectronics a déposé la marque IPAD en 2000, et qu'il l'utilise encore aujourd'hui. Même cas de figure aux Etats-Unis avec le fabricant Fujitsu.
STMicroelectronics, spécialisé dans les puces électroniques, a déposé la marque IPAD le 1er septembre 2000 auprès de l'Office d'enregistrement des marques de l'Union européenne (OHMI). Cette marque a été enregistrée une année plus tard, le 14 septembre 2001, et reste donc protégée dans l'UE dans le domaine des nouvelles technologies, notamment les téléphones mobiles, les ordinateurs et périphériques d'ordinateurs.

Le terminal iPAD de Fujitsu

Le terminal iPAD de Fujitsu - Cliquez ici pour agrandir l'image

Aux Etats-Unis, le fabricant japonais Fujitsu a également déposé en 2003 la marque "iPAD" auprès de l'USPTO, le bureau américain des enregistrements de marques et brevets, et commercialise même sous ce nom un terminal mobile pour professionnels.

Apple pourrait donc se retrouver dans l'obligation de négocier avec ces deux sociétés pour pouvoir commercialiser sa tablette sous le nom "iPad". En 2007, la marque à la pomme s'était retrouvée dans la même situation avant le lancement de son iPhone. Elle avait alors dû trouver un accord avec Cisco, qui était déjà dépositaire de la marque iPhone depuis une dizaine d'années.

Réagissez !
A découvrir également :
Soyez le premier à réagir !