69% des parents français sont 'amis' avec leur enfant sur Facebook

Dans leur majorité, les parents français sont proches de leurs enfants lorsqu'ils surfent sur internet, à tel point qu'ils sont 69% à être amis avec eux sur les réseaux sociaux, selon une étude internationale portant sur l?utilisation des technologies par les familles de l'éditeur spécialisé en sécurité sur internet Trend Micro.

Il en ressort que petits Brésiliens sont les plus précoces et ouverts aux nouvelles technologies, au contraire des Japonais, freinés par des parents inquiets.

La vigilance des parents vis à vis des activités en ligne de leurs enfants diffère d'un pays à l'autre

La vigilance des parents vis à vis des activités en ligne de leurs enfants diffère d'un pays à l'autre - Cliquez ici pour agrandir l'image

Partout dans le monde les parents sont plus ou moins inquiets face aux activités en ligne de leur progéniture. Si les Japonais ne sont que 12% à estimer qu'internet est suffisamment sécurisé, ce chiffre monte quand même à 45% chez les Français et à 56% pour les Britanniques.

Cela n'empêche pas les enfants de se connecter et d'avoir accès de plus en plus tôt aux réseaux sociaux. Près de la moitié des parents autorisent leur enfant, quel que soit son âge, à posséder un compte Facebook alors qu'en théorie il faut avoir au minimum 13 ans pour s'inscrire. Dans ce domaine, l'avantage est aux petits brésiliens, qui sont nombreux à se créer un profil dès l'âge de 9 ans. En France, cette statistique monte à 12 ans.

Pour la majorité des parents, il est néanmoins important de préserver la vie privée "virtuelle" de leurs enfants. Cela prévaut surtout aux Etats-Unis (85%), au Royaume-Uni (83%) et en Australie (81%), ainsi que, dans une moindre mesure, en France (69%).

Cela ne signifie pas pour autant qu'il faille être laxiste, ce qui explique que les deux tiers des personnes interrogées surveillent les activités de leurs enfants sur ces sites au moins une fois par semaine. S'ils sont 69% en France à être "amis" avec eux sur Facebook, il existe toutefois de grandes disparités entre les pays. Cela concerne ainsi 91% des parents au Brésil contre seulement 22% au Japon.

En ce qui concerne les smartphones, 17% des parents en ont déjà acheté un à leur enfant (18% en France). Ce chiffre monte à 27% au Brésil mais n'est que de 5% au Japon.

S'ils pensent avoir la mainmise sur l'activité en ligne de leurs enfants, les Français ne sont toutefois que 14% à se déclarer être familier des applications de sécurité et de contrôle parental sur smartphone. D'ailleurs, seuls 17% pensent à investir un jour dans ce type de solutions.

Cette étude a été menée dans sept pays (Australie, Brésil, France, Inde, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis) en juillet 2011 auprès de 1.419 parents..

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !