Google Drive : les premiers jours du cloud de Google

Google DriveLe géant américain de l'Internet Google a lancé au niveau mondial mardi dernier à 18h30 (heure française), son service de stockage en ligne baptisé Google Drive. Actuellement, le service de « cloud » est très en vogue et nombreux sont les entreprises qui cherchent à s'imposer sur ce marché prometteur. Google ne pouvait donc pas passer à côté.

En effet, Google propose à ses utilisateurs de stocker leurs différents fichiers (photos, documents, musiques, vidéos, etc.) et de pouvoir y accéder depuis n'importe quelle plateforme (PC, iPhone, Android). Google Drive est proposé avec une capacité gratuite de 5 Go. Au-delà, bien entendu, il faudra passer à la caisse, les tarifs s'étendent de 2,49 dollars pour 20 Go, jusqu'à 1 Téraoctet pour 49,99 dollars. Des tarifs et un volume de stockage en ligne qui dépassent de loin, ceux de ses concurrents.

Le magazine "Le Point" a pu interroger lors d'un entretien Sundar Pchai, vice-président de Google en charge des applications et Scott Johnston, responsable du projet Drive. Ils expliquent notamment que Google Drive est un service nécessaire pour les utilisateurs qui vivent dans le cloud. Ces derniers auront la certitude d'avoir accès à leurs fichiers à leur guise depuis leurs ordinateurs, leurs smartphones ou leurs tablettes. Les utilisateurs de Google Drive pourront bénéficier d'autres avantages, comme la recherche dans les documents avec un système de reconnaissance de caractères à l'intérieur des documents scannés.

Les fichiers stockés ne devront pas dépasser la taille de 10 Go. Google précise qu'aucun système de contrôle ou d'analyse des fichiers stockés n'est prévu. Les utilisateurs devront simplement respecter scrupuleusement les conditions d'utilisations.

Dans l'avenir, d'autres fonctions verront le jour. Les utilisateurs de Gmail pourront également attacher des fichiers à leurs messages directement depuis Google Drive ou il sera possible d'envoyer des fax. Mais la concurrence est rude dans le domaine du Cloud, d'autres géants de l'informatique proposent également ce genre de service à leurs utilisateurs comme par exemple Microsoft avec son Skydrive.

Voir aussi :
porno + VR = 10000% de croissance en moins de 2 ans !

Le porno et la réalité virtuelle font bon ménage : + 10000% sur Google

Depuis le lancement des premiers casques de réalité virtuelle en 2014, le marché de la réalité virtuelle est plutôt lent à démarrer, en revanche du côté du porno c'est une autre histoire, puisque si...
Google planche sur une version de Chrome destinée à la réalité virtuelle

Google travaille sur une version de Chrome pour la VR

Les nouvelles technologies impliquent de nouvelles versions des applications, afin de s'adapter le mieux possible aux attentes des utilisateurs. Avec la démocratisation progressive de la réalité...
Réagissez !
A découvrir également :
Soyez le premier à réagir !