Les pays européens en retard sur le cloud

Le Cloud computing n'est pas encore démocratisé en Europe.L'adoption par le grand public européen du "cloud computing", qui consiste à dématérialiser le stockage de ses données, devrait prendre encore deux ans, affirme Gartner dans un communiqué publié le jeudi 31 mai. Le cabinet d'analyses estime que le Vieux Continent compte deux ans de retard sur les Etats-Unis dans ce domaine. Un phénomène qui s'explique à la fois par la crise financière et par la diversité des comportements au sein des 44 pays de la région.

Le cloud computing permet de stocker, de sauvegarder, voire dans certains cas de synchroniser ses données entre différents appareils. La majorité des constructeurs de PC ainsi que les plus grandes sociétés informatiques proposent aujourd'hui des solutions pouvant aller jusqu'à 50Go de stockage gratuit. Un abonnement payant permet généralement de disposer de davantage d'espace en ligne.

Les offres de stockage dématérialisées à destination du grand public se multiplient. Au-delà des services spécialisés comme Dropbox (2Go gratuit) ou ADrive (50Go gratuits), de nombreux grands acteurs de l'informatique se sont lancé dans la sauvegarde en ligne, d'Apple (iCloud/5Go gratuits) à Microsoft (Skydrive/25Go gratuits) en passant par Google (Google Drive/5Go gratuits).

Réagissez !
A découvrir également :
Soyez le premier à réagir !