Wikipédia a fermé son accès à la Russie

Wikipédia censure RussieLa nouvelle est tombée comme une chape de plomb en Russie ce matin, lorsque tous les internautes se sont vus bloqués en tentant d'accéder au célèbre site Wikipédia. Toutes la Russie s'est vu refuser l'accès au serveur de l'encyclopédie en ligne, avec comme seule explication une petite phrase en signe de protestation face à la politique de censure du Kremlin.

Les internautes de Russie ont découvert une large bande noire sur la page de l'encyclopédie Wikipédia avec une phrase disant : "Imaginez-vous un monde sans connaissance libre". Cette action très forte de la part de Wikipédia est une réponse au projet de loi que souhaite imposer le gouvernement Russe pour imposer une forme de censure, sous le couvert de la lutte contre la pédophilie ou l'usage de stupéfiants.

De faux prétextes toujours bien utiles pour faire voter des mesures draconiennes dans le domaine de la sécurité ou de la censure et qui emprisonnent toujours un peu plus les citoyens. La vraie raison de ce projet de loi, est de chercher à restreindre l'accès à Internet, principal vecteur de la contestation au régime de Vladimir Poutine, comme ce fut le cas lors des printemps arabes.

Wikipédia cherche à montrer comment le monde pourrait devenir en Russie, si un projet de loi comme celui qui est étudié par la Douma depuis le 6 juillet voit le jour. Ce texte prévoit par exemple de créer un registre de censure fédéral, enregistrant tous les sites, les URL, les adresses IP, les noms de domaines et à leurs bloquer l'accès s'ils enfreignent la loi. Le fournisseur d'accès aurait pour ordre de couper la connexion sous peine de poursuites judiciaires à son tour.

D'autres grands groupes s'inquiètent également de ce texte favorisant la censure en Russie comme Google ou Yandex. En effet, le simple fait pour un site d'héberger un contenu comme une vidéo de manifestation sur YouTube, pourrait se voir accuser de diffusion de contenus illégaux ou d'incitation à la violence contre le régime et se voir fermer.

De plus, le texte étant volontairement vague, quelles seraient les infractions entrainant des coupures de ligne internet ou de serveurs ? Il s'agit là d'une véritable liste noire, qui ouvrirait la porte à tous les abus et serait une menace grave aux droits de l'homme et aux libertés individuelles.

1 commentaire
Réagissez !
A découvrir également :
  1. posees en tant qu'invité
    le 14 juillet 2012 à 15h27

    Bravo à wikipédia d'avoir pris cette mesure, google et les autres grands groupes devraient en faire autant. Enfin quelqu'un qui a le courage de ses opinions et qui agit !

    répondre
Laissez un commentaire