Google : attaqué sur sa fonction de suggestions automatiques

Google auto-complétionC'est une très mauvaise nouvelle pour les adeptes du téléchargement, une de plus ! Google s'est vu progressivement obligé de supprimer certains termes de son outil d'auto complétion, comme le terme Torrent. A l'étranger comme en France, la suggestion automatique de Google dérange.

L'auto complétion, c'est cette petite fonction bien pratique qui termine un mot que vous n'avez pas fini de taper dans Google et qui permet de trouver plus vite ce que les utilisateurs cherchent. Désormais, il ne sera plus possible de voir le mot "torrent" s'afficher automatiquement, comme c'est déjà le cas pour RapidShare. D'abord attaqué aux Etats-Unis par la très puissante MPAA (Motion Picture Association of America, l'association chargée de défendre les intérêts de l'industrie du cinéma), et la RIAA (Recording Industry Association of America, association défendant les intérêts des maisons de disque aux États-Unis), Google est dans la ligne avec cette fonction facilitant selon eux la rapidité à trouver du contenu illégal.

Une voie que la France a également suivi puisque la cours de cassation a rendu une décision dans laquelle il est demandé à Google d'inscrire les torrents sur une liste noire dans son algorithme, afin que ces derniers n'apparaissent plus dans les premiers résultats de recherche. Les suggestions automatiques ramenant vers des contenus illégaux sont donc interdits à présent.

Une plainte avait été déposé il y a plusieurs mois par le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP). Selon cet organisme, Google apporterait involontairement une aide précieuse à de nombreuses personnes pour trouver, télécharger ou diffuser des fichiers interdits à leur propagation, en leur suggérant les résultats automatiquement. La SNEP a demandé à ce que les termes "torrent", "megaupload" et "rapidshare" soient définitivement bannis des suggestions automatiques de la fonction d'auto complétion.

Décidément, 2012 n'aura pas été une année favorable au téléchargement !

Voir aussi :
Google envisage de séparer son service photo de Google+ pour concurrencer Instagram.

Google veut dissocier son service photo de Google+ pour s'attaquer à Instagram

Google a manifesté sa volonté de séparer le service de photographie de Google+, afin de pouvoir le développer en dehors du réseau social, mais surtout pour pouvoir aller rogner sur les platebandes de...
Google lance son Project Zero pour lutter contre les failles zéro day.

Google s'attaque aux failles zéro day au travers de son programme Project Zero

Après plusieurs grosses attaques sur des logiciels, en exploitant des failles zero day ces dernières semaines, Google a décidé de réagir et à prendre les choses en main. Les développeurs de programmes...
Réagissez !
A découvrir également :
Soyez le premier à réagir !