Tests matériels

Test de la camera réseau sans fil D-Link DCS-5230

Les logiciels d'accompagnement

Le logiciel D-ViewCam, fourni sur le CD d'accompagnement de la caméra, permet entre autres de visionner et gérer jusqu'à 32 caméras D-Link sur un seul écran... nous ne l'avons que très rapidement testé car nous n’avions qu'une caméra et l'intérêt s'est donc rapidement trouvé limité !

[MISE A JOUR] A noter que le logiciel est maintenant disponible en français (vous pouvez le télécharger ici) en version 3.20 à l'heure où nous écrivons ces lignes.

D-ViewCam uniquement en Anglais et Chinois

L'installation a été rapide et sans problème particulier. Notre caméra a été automatiquement et très rapidement détectée. Nous nous sommes rapidement retrouvés devant un écran nous affichant l'image diffusée par la DCS-5230.

D-ViewCam
Le logiciel D-ViewCam prenant en charge jusqu'à 32 caméras - Cliquer sur l'image pour agrandir

Des boutons d'accès rapide permettent d'organiser la vue sous forme d'une mosaïque de 1,4,6,9,10,16 ou 32 vignettes d'écrans diffusant les vidéos en direct.

Les commandes de déplacement de notre caméra sont opérationnelles mais contrairement à l'interface Web, le déplacement en diagonale n'est pas disponible, et les positions prédéfinies sont numérotées de 1 à 8 au lieu d'afficher les noms que nous avions définis dans la caméra : ceux-ci ne sont pas récupérés par le logiciel.

Un simple tiré-glissé permet de déplacer l'écran d'affichage d'une caméra dans une autre fenêtre de la mosaïque. Cela peut s'avérer très pratique par exemple pour réorganiser les vues, notamment quand on veut mettre dans une fenêtre de plus grande dimension la vue d'une caméra particulière.

Ce logiciel est incontournable dans le cas où il est nécessaire de gérer plusieurs caméras de surveillance. D'autant plus qu'en l'absence de remontée des logs par SNMP comme vu dans la partie précédente, ce logiciel autorise la visualisation d'évènements de ce type par un bandeau de notifications, et sert donc de point de centralisation des informations remontées par les caméras.

Enfin, il est à noter que D-Link propose également une application sur l'AppStore et l'Android Market, nommée Mydlink, permettant d'accéder à sa caméra IP à partir de son appareil mobile, qu'il soit de type Smartphone ou tablette.

Pour en bénéficier, il est nécessaire de créer un compte gratuit sur le site lié à l'application MyDlink.

L'application mydlink-lite sur Android
L'application mydlink lite sur Android

1 commentaire
Laissez un commentaire !
A découvrir également :
  1. moulf en tant qu'invité
    le 14/09/2011 à 10h49

    "W.h" (Watt heure) pas "W/h" (Watt par heure). C'est pas la même chose. Et pour ce genre de puissance on parle tout simplement de Watt (W). ou W.h/h ou Watt Heure par Heure
    Sauf si c'est vraiment pour parler de ce que l'on va sortir de notre porte monnaie.

    répondre
Ecrire un commentaire