Tests matériels

Tests des NAS ASUSTOR AS6208T et AS3204T

Consommation électrique du AS3204T et du AS6208T

Que l'on soit une entreprise ou un particulier, la consommation énergétique d'un appareil ayant vocation à rester allumé 24h/24, 7j/7 est toujours un paramètre important à prendre en compte et à mettre en regard des services apportés.

ASUSTOR met en avant les qualités éco énergie de ses NAS AS6208T et 3204T, notamment avec le mode veille (Schedule S3), la mise en veille indépendante des disques internes et externes, aini que le contrôle automatique du ventilateur en fonction de la température du boîtier.

Grâce à ces dispositifs, le modèle AS3204T est annoncé par ASUSTOR à 27W en fonctionnement, 11,4W avec les disques en hibernation, et 0,79W en veille, pour un niveau sonore minimum de 19,7dB.

Consommation AS6208T Spécifications consommation électrique AS6208T
AS6208T : un NAS avec des fonctionnalités pour optimiser la consommation énergétique
Pour le modèle AS6208T, le constructeur annonce une consommation électrique de 59,5W en fonctionnement dans la fiche technique et 80,3W sur la page web de l'appareil, de 31,2W avec les disques en hibernation (43,7W pour la page web et 1,5W en mode veille), pour un niveau sonore minimum de 22dB.

Nos propres constatations nous ont donné les relevés suivants pour chacun des NAS.

Pour le  AS3204T avec 1 disque Hitachi 2To HDS722020ALA330), 3 disques Seagate 3To (ST3000NC002) en mode single :
- mise sous tension : environ 54,1W pour le pic le plus élevé lors de l'initialisation, puis
- stabilisation entre 33,2 W et 33,5W  avec notre configuration  en attente et 39,2W environ lors de la sollicitation de tous les disques,
- enfin en hibernation des disques durs : entre 19,3W environ (câble réseau débranché)
- une consommation résiduelle appareil éteint, en attente de Wol, de 0,9W.

Pour le  AS6208T avec 4 disques Seagate 3To (ST3000NC002) en mode RAID5, 3 disques Hitachi 2To (HDS722020ALA330), et un disque Hitachi Deskstar NAS 6To (HDN726060ALE610) :
- une consommation résiduelle appareil éteint, en attente de Wol, de 1,6W
- mise sous tension : environ 140W pour le pic le plus élevé lors de l'initialisation, puis
- stabilisation entre 77 W et 78W  avec notre configuration en attente et 88W environ lors du fonctionnement des 8 disques,
- enfin en hibernation des disques durs : entre 29,4W environ (câble réseau débranché),
- une consommation résiduelle appareil éteint, en attente de Wol, de 1,6W.

Comme souvent, les relevés de valeurs que nous constatons dépassent celles du constructeur, mais de manière plutôt modérée dans le cas de ces deux modèles. Notons tout de même une consommation un peu élevée dans le cas de l'AS3204T pour l'hibernation des disques durs, mais dans le même temps, nous obtenons un peu moins que celle d'ASUSTOR pour le même mode avec l'AS6208T.
Remarquons également que la consommation résiduelle est dorénavant très bien maîtrisée par ASUSTOR, car, lors du test de l'AS604T, nous avions obtenu une valeur trop excessive !

Ces deux appareils sont donc plutôt peu gourmands en énergie par rapport au nombre de disques qu'ils embarquent respectivement.

Quoi qu'il en soit, il ressort de ces observations que si l'on doit n'utiliser que 4 baies, mieux vaut, d'un point de vue de la consommation électrique, utiliser un AS3204T qu'un AS6208T à puissance de processeur égale. En revanche, si l'on a vraiment besoin d'un stockage important et d'une RAM plus importante, toujours d'un point de vue électrique, c'est l'AS6208T qui ressort vainqueur plutôt que d'utiliser deux AS3204T.

Quoi qu'il en soit, il est important lors de son achat de bien évaluer ses besoins de stockage afin de dimensionner son appareil en conséquence, et surtout la manière dont on souhaite le faire évoluer ou la manière dont on va l'utiliser.

Pour améliorer davantage encore les performances énergétiques de ses appareils, ASUSTOR a prévu différents paramétrages sur lesquels l'utilisateur peut agir.
Ainsi, outre la durée avant mise en veille des disques durs, il est possible d'intervenir sur la mise en veille complète du NAS, le réveil par le réseau (WoL), mais également un système de calendrier horodaté pour procéder automatiquement à la mise sous tension et à l'extinction de l'appareil.

En cas de coupure électrique, les deux appareils sont capables de se rallumer automatiquement au retour du courant. Une autre fonctionnalité intéressante, lorsqu'on possède un onduleur compatible, est que le NAS peut s'éteindre tout seul quand la batterie de l'onduleur auquel il est relié (par USB ou par serveur IP), devient faible, évitant ainsi une extinction brutale.

Gestion onduleur

Gestion par IP des alertes émises par un onduleur

Dans le cas où il y a deux NAS ASUSTOR sur le même onduleur, un seul connecté à l'administration de l'onduleur par USB, celui-ci peut servir de serveur d'information de coupure électrique au second.
La liste (non limitative) des onduleurs compatibles avec les NAS ASUSTOR est disponible sur le site du constructeur.

Enfin, concernant les nuisances sonores, ASUSTOR a toujours été performant dans ce domaine, et les modèles AS3204T et AS6208T ne dérogent pas à cette règle de la discrétion parfaite. Les ventilateurs utilisés sont parfaitement silencieux tout en assurant un refroidissement efficace, nos systèmes en test n'ayant que très faiblement varié de température au gré des sollicitations intensives que nous leur avons fait subir.

Vos commentaires
Laissez un commentaire !
  1. Yann en tant qu'invité
    le 13 octobre 2016 à 06h48

    @christab, si lors de nos premiers tests (qui se sont déroulés durant plusieurs semaines afin de délivrer un dossier le plus complet possible), PhpVirtualBox n'était pas disponible, cette lacune est depuis corrigée !

    répondre
  2. christab en tant qu'invité
    le 10 octobre 2016 à 12h48

    Je remarque que même si Asustor propose une solution de virtualisation VirtualBox c'est quand même moins pratique a utiliser que les solutions de Qnap ou Synology : vous faites d'ailleurs remarqué que l'interface phpvirtualbox qui pourrait le manger n'est pas inclus... Pourquoi ???
    Les débits ont l'air plutôt bons ... et leur interface s'enrichit comme leurs applis .. Espérons qu'ils continuent d'avancer vite pour qu'ils taquinent un peu plus les autres : ils ont l'avantage de se brancher sur une tv ce que Synology ne fait pas mais qnap fait , et l'interface semble au moins aussi bien que qnap mais moins que Synology... Bref , Asustor va t il enfin vraiment devenir le 3ieme homme et arriver au niveau de la renommée d'Asus sa maison mere !

    Encore un test super complet , c'est mieux que les "tests" expédiés sur certains autres sites.... continuez !!!!

    répondre
Ecrire un commentaire