Tests matériels

Test PlayStation VR : le casque de réalité virtuelle par Sony

Les jeux pour PlayStation VR

The PlayRoom VR

Ce party game développé par Sony Computer Entertainement est sans aucun doute l'ambassadeur du VR. Proposé gratuitement en téléchargement sur le PlayStation Store, The PlayRoom VR est une succession de 6 mini-jeux jouables seuls ou à plusieurs. Et si la qualité est inégale, l'ensemble reste extrêmement sympathique et fait parfois penser, en termes de jouabilité, ce qui était proposé par Nintendo Land sur Wii U.

The PlayRoom VR
Ainsi, certains jeux comme la Maison Hantée permettent au joueur portant le casque de jouer avec son entourage. Ici, les joueurs, sans aucune manette à la main, devront donner des indications de vive voix au joueur VR en indiquant où traquer les fantômes présents sur l'écran de la télévision, mais invisibles dans le casque. Si le concept reste simple, le jeu n'en est pas moins amusant et séduira les grands comme les petits qui pourront profiter de l'expérience sans pour autant porter le casque sur la tête (rappelons que le PlayStation VR est déconseillé aux enfants de moins de 12 ans). Dans la même lignée, on notera Wanted où le joueur VR devra trouver quel est le bandit assis à sa table en suivant les indications des autres joueurs qui lui donneront des indices (du genre "il a un chapeau vert"...). Bref, un Qui est-ce? des temps modernes !

Si The PlayRoom VR n'est pas une killer app, il n'est reste pas moins une bonne introduction aux joies du PlayStation VR qui permet de petites sessions de jeux fort agréables. Et le titre étant gratuit, il serait dommage de s'en priver !

RIGS

RIGS Mechanized Combat League est un mélange entre jeu de sport et combat de robots. Le joueur va donc piloter un mécha et va devoir emmener son équipe le plus loin dans la ligue en affrontant (ou dégommant, c'est selon) vos adversaires.

RIGS VR
Jouable entièrement à la manette, vous pourrez profiter de RIGS pour recharger vos PlayStation Move. Le jeu est nerveux et bien calibré et surtout, l'immersion du pilote de mécha dans l'arène est parfaite. On s'y croirait. Une bonne surprise disponible au line up du PlayStation VR !

Super Stardust Ultra VR

9 ans après la sortie de Super Stardust HD sur PlayStation 3, le jeu avait fait une apparition discrète sur PS4. Le VR est l'occasion de ressortir le titre avec l'opus Super Stardust Ultra VR. Ayant eu le plaisir de pouvoir jouer à la version PS3 en 3D, on retrouve avec cette version VR les effets qui nous avaient fascinés à l'époque. En effet, ce shoot'em up, qui possède une jouabilité des titres des années 80, propose des effets 3D de jaillissements très réussis, avec des débris de météores et d'explosions qui vous viennent directement dans la figure.

Super Stardust Ultra VR
On notera également la présence d'un niveau spécifique au VR où l'on pilote son vaisseau directement depuis le cockpit : sympathique, mais pas assez poussé. Ainsi, une fois l'effet « waouh » passé, on a simplement à faire un énième recyclage réussi qui ravira les amateurs de vieux shoot'em up mais qui n'emballera guère les autres (bon, moi perso, j'adore...).

Tumble VR

Si Tumble était sorti en 2010 afin de montrer de quoi le PlayStation Move était capable, son retour ajoute une belle couche d'immersion avec le casque VR. Jouable à la Dualshock ou au move, Tumble VR vous propose de progresser en assemblant des objets de formes géométriques (à la manière d'un vieux badaboum composé de pièces en bois), en résolvant des puzzles ou encore en détruisant des constructions.

Tumble VR
Le point fort de Tumble VR est avant tout de pouvoir saisir et interagir sur les objets de notre environnement virtuel en toute simplicité. Si le jeu n'est pas grandiose, son petit prix (10 euros) procure une bonne expérience VR avec une reconnaissance des mouvements des plus aboutie parmi les jeux que nous ayons pu tester.

Hustle Kings VR

Hustle Kings est une simulation de billard qui propose une physique réaliste de mouvements des boules sur le plateau. La version VR reprend ces éléments en ajoutant une immersion totale avec le VR. Si la réalité virtuelle n'est pas primordiale pour ce type de jeu, le PlayStation VR permet de se positionner autour de la table d'un simple regard, ce qui est plutôt plaisant.

Hustle Kings VR
Néanmoins, on regrettera une approche des contrôles un peu délicate à appréhender pour les novices. La prise en main au move est délicate et semble ne pas répondre correctement. Ainsi, le joueur peut être déçu de ne pas pouvoir appréhender le maniement de la queue de billard comme l'on pourrait le faire dans la réalité. Point de soucis par contre une fois la manette en main. On est face à un très bon jeu de billard, rien à dire de ce côté-là. Mais dans ce cas, la version VR est-elle réellement indispensable ? Rien n'est moins sûr...

Until Dawn: Rush of Blood

Ce spin-off de Until Dawn est un jeu basique, mais ô combien efficace ! Si les différents avis que l'on lire dans la presse spécialisée sont loin d'être unanimes, ce titre est pourtant l'un de ceux qui nous a le plus séduits !

Until Dawn: Rush of Blood
Until Dawn: Rush of Blood est donc un rail shooter où le joueur est dans un wagonnet de train fantôme et doit dégommer des ectoplasmes, zombies et autres clowns assoiffés de sang. Un jeu d'horreur pour notre plus grand bonheur ! Pourtant, le titre reste simple et très linéaire (mis à part quelques rares occasions de changer de chemin en tirant sur un aiguillage). Pire encore, les 7 niveaux se bouclent en 2 heures et la rejouabilité n'est pas énorme. Mais l'immersion est totale : la possibilité de jouer avec un move dans chaque main, qui se transforme en pistolets à l'écran, est juste fabuleuse ! Le stress et les frayeurs sont monnaie courante dans Until Dawn: Rush of Blood. Bref, c'est court, mais c'est bon !

Passé ce petit tour d'horizon de ces quelques titres, il est maintenant temps de conclure ce test du PlayStation VR !

1 commentaire
Laissez un commentaire !
A découvrir également :
  1. biglooping en tant qu'invité
    le 31 mars 2017 à 23h58

    Bonjour,
    je l'ai essayé hier soir chez un amis. De mon point de vu, après cet essai est que ce qui est dit dans cet article reflète bien ce que j'ai vécu. Oui, on est dans le jeux. J'ai pu vérifier pour la première fois ce que signifie réalitée virtuelle. J'ai commencé par un jeu de shoot dans l'espace "Eve online", là c'est super beau, l'espace, la planette Terre, les vaisseaux spatiaux, bref on a les yeux qui ne savent plus où regarder. Puis ce fut rush of blood, qui effectivement avec ses dimensions ultra justes vous donne l'impression d'entrer dans un parc d'attraction qui vire au cauchemard. Dommage que cela  soit si gore, mais c'est vraiment une immersion réussie.

    Après 1h30 (j'ai abusé), c'est la version VR de Dirt Rally qui est venu titiller mon ventre (c'està ce moment précis qu'il faut arreter de jouer !!!). La route était très sinueuse et si réaliste, la moindre bosse, le moindre creu vous vous croyez en plein rally. Alors que les autres jeux ne m'avait pas déçu, celui-ci manque de finesse au niveau du visuel. Peut-être trop habitué à  jouer sur PC au même jeu, mon essai avec 3 écrans m'avait plu mais pas impressionné à ce point. Pour un premier essai, piloter une voiture avec une manette (PS4) ou un volant (PC) n'apporte pas le même plaisir de conduite.

    Qui je suis ? Un gars qui a 48 printemps et qui depuis l'amiga, joue régulèrement sans jamais pouvoir s'arreter. Le jeux vidéo, une vrai passion. Je dois faire parti de ses joueurs PC qui apprécie l'évolution graphique des jeux vidéos. Je dispose d'un PC suffisament performant pour jouer en fullhd en 60fps. Et je dois admettre que ce Playstation VR est une vrai réussite, c'est indéniable, reste que pour etre parfaitement honette, je n'investirai dans un équpement de VR que lorsque la qualité visuelle franchira encore une étape comme ce fut le cas hier entre un TV et l'arrivée du FULL HD, ou encore mieux aujourd'hui avec la 4K et la HDR qui viennent sérieusement mettre la FullHD aux oubliettes. Seul le tarif est un frein pour la majorité d'entre nous, alors patientons encore quelques années.

    Une dernière note, pas souvent abordée, c'est la posibilité de regarder un film. La chance veut que cet ami possède un vidéo projecteur 720p (donc 1/2 FullHD) de bonne qualité et un écran mesurant environ 3mx2m.

    La qualité d'un film en blueray est superbe à une distance de 3 mètres. Maintenant, l'essai avec le casque permet effectvement de simuler un écran équivalent voir plus grand. C'est incroyable, c'est super, et ça coute moins cher. Mais, il y a un mais, vous avez l'impression de vous trouver à 1 mètre de cet écran. Et là, ce n'est pas aussi agréable que dans son canapé face à un vrai écran situé à 3 mètres. Suportable, je n'ai pas regardé le film plus de 10 min. Je m'attendai à plus de profondeur entre l'écran et moi.

    Mon ami m'a fait comprendre qu'il y a 3 angles d'ouvertures:
    - Le faible angle de vision => pas terrible la résolution est faible imaginez une image de cinéma en 320*240 pixel.
    - Le moyen angle qui est celui qui m'a le plus emballé, là c'est correcte mais coté qualité visuel ce n'est pas mieux que son écran en 720p.
    - Et pour finir le grand angle => là  vous devez tourner la tête pour voir la totalité de l'image. Le gros problème dans ce cas, c'est que vous êtes maintenant à 1m de cet écran, pas vraiment supportable.

    Imaginez, que plus vous vous approchez de l'écran et plus vous allez discerner la matrice de pixels. C'est exactement le même effet en vrai, lorsque vous vous levez du canapé et que vous approchez de l'écran. Soudain, à 1m environ, vous discernez la matrice de pixels du vidéo projecteur.

    Voilà  j'ai tout dit, essayez le et vous serez dans le jeu, c'est promis. Maintenant, est-ce qu'il faut investir ? C'est une bonne question mais pas facile à d'y répondre. Un bon rapport qualité / prix "OUI" ça j'en suis convaincu.
    Merci pour votre essai détaillé et votre objectivité. Cordialement, Biglooping.

    répondre
Ecrire un commentaire