Tests matériels

Test : imprimante 3D MicroDelta Rework

Montage de la MicroDelta Rework

Un assemblage facile de l'imprimante 3D

Comme nous l'avons déjà précisé, l'imprimante 3D MicroDelta Rework est livrée en kit, c'est donc à l'utilisateur que revient la phase d'assemblage. Dès lors, nous apercevons plusieurs avantages à cela. Tout d'abord, le fait de monter soi-même l'imprimante permet à Emotion Tech de proposer un rapport qualité/prix très intéressant puisque, pour 400€, l'utilisateur aura en sa possession une machine aux performances élevées pour cette gamme de prix. Ensuite, le fait d'assembler soi-même l'imprimante 3D permet de connaitre la machine dans ses moindres détails, ce qui permet facilement par la suite de la faire évoluer ou encore de changer certaines pièces d'usure par ses propres moyens. Et enfin, pour les amateurs de Meccano ou de LEGO Technic, la phase d'assemblage est un réel plaisir !

Néanmoins, à ceux pour qui le montage n'est pas une mince affaire, sachez que le constructeur proposera la MicroDelta Rework déjà montée en 2017 :-)

Si vous avez un tant soit peu l'âme d'un bricoleur, le montage ne pose donc aucun problème particulier. Il suffit simplement de suivre pas à pas la notice de montage disponible téléchargement sur le site d'Emotion Tech. Nous vous invitons d'ailleurs à consulter cette notice d'assemblage si vous souhaitez vous faire une idée plus précise des différentes étapes nécessaires au montage de l'imprimante 3D.

Quoi qu'il en soit, aucune soudure n'est nécessaire et les seuls outils qui vous seront indispensables sont simplement un jeu de clés Allen, une pince coupante et des clés plates (voire deux clés à molette).

Pour un utilisateur qui a déjà consulté une notice de montage, il n'y a aucun problème particulier. La notice est claire et bien détaillée, avec de très nombreux schémas précis.

Une notice de montage claire
Certaines étapes, comme l'assemblage de la tête d'impression ou encore l'installation du tube PTFE (qui guidera le filament de l'extruder à la tête Hexagon) ne présentent pas de difficultés particulières, mais demandent un minimum de soins afin d'éviter des problèmes d'impressions par la suite, qui nécessiteront alors de recommencer l'étape de montage de la pièce. Fort heureusement, les difficultés qui pourraient éventuellement être rencontrées seront vite dissipées par la FAQ du constructeur ou son support efficace. Le seul conseil que nous pourrions donner est simplement de ne pas se précipiter. Prendre son temps est sans doute le meilleur moyen d'obtenir un travail de qualité. Enfin, si vous rencontriez une quelconque difficulté, le support d'Emotion Tech est réactif, disponible et toujours à l'écoute. Fait suffisamment important pour le préciser !

Pour notre part, le montage nous a demandé 4 heures, nous vous présentons les différentes étapes au travers d'un petit montage photo :

Des options pour une imprimante évolutive

La particularité de la MicroDelta Rework est également son évolutivité ! Ainsi, il est possible d'apporter différentes options offrant de nouvelles fonctionnalités à la machine. Dès à présent, un plateau chauffant et un écran LCD sont disponibles à 40€ chacun.

Les options pour la MicroDelta Rework
Le kit de plateau chauffant est fortement conseillé. Pouvant monter jusqu'à 110°, il permet d'augmenter l'adhérence de certains matériaux sur la surface d'impression et permet d'utiliser de nouveaux filaments comme l'ABS ou le Flex, sans devoir se contenter du PLA.

Quant à l'écran  LCD (128 x 64 points), il permet de rendre autonome la MicroDelta Rework qui peut alors fonctionner sans ordinateur.

EmotionTech devrait également proposer de nouvelles options très prochainement comme un carénage, une double extrusion ou encore des leds pour éclairer le plateau d'impression. De belles évolutions en perspectives que nous ne manquerons pas de vous présenter très prochainement dans de nouveaux dossiers.

Avant de nous intéresser à la calibration de l'imprimante ainsi qu'aux premières impressions 3D, on notera également que l'ensemble des pièces fournies est de qualité (hormis une pièce imprimée que nous avons réimprimée par la suite en téléchargeant le modèle 3D sur le site du constructeur). L'imprimante une fois montée respire la qualité et la robustesse.

Vos commentaires
Laissez un commentaire !
  1. Tortillon en tant qu'invité
    le 04 septembre 2017 à 16h24

    Tortillon a dit :Aucun souci pour moi. Pas de probème majeur sur les paliers, ça glisse tout seul. Sur deux des trois chariot, j'ai cependant suivi le conseil de la notice concernant le fait d'enlever un palier par chariot (conseil perso : de préférence sur ceux du bas). Assurer le parallélisme des tiges de translation est le point critique, il faut être patient et méthodique (une dizaine d'aller retour avec le chariot pour chacun). Je conseille de serrer les vis par incrément de 2-3° en alternant entre les deux tiges, et ce pour les deux extrémités. Pour info, je suis pas de la boite, j'ai juste bien suivi mes cours de méca et d'hyperstatisme ;-)
    Sachant que le top serait certainement de pouvoir plaquer les tiges sur un marbre pour au moins avoir un plan sur lequel les tiges sont assurée d'être parallèle. Mais avec le chariot c'est un peu moins évident.

    répondre
  2. Tortillon en tant qu'invité
    le 04 septembre 2017 à 16h14

    Aucun souci pour moi. Pas de probème majeur sur les paliers, ça glisse tout seul. Sur deux des trois chariot, j'ai cependant suivi le conseil de la notice concernant le fait d'enlever un palier par chariot (conseil perso : de préférence sur ceux du bas). Assurer le parallélisme des tiges de translation est le point critique, il faut être patient et méthodique (une dizaine d'aller retour avec le chariot pour chacun). Je conseille de serrer les vis par incrément de 2-3° en alternant entre les deux tiges, et ce pour les deux extrémités. Pour info, je suis pas de la boite, j'ai juste bien suivi mes cours de méca et d'hyperstatisme ;-)

    répondre
  3. Delphine-sil en tant qu'invité
    le 04 juillet 2017 à 14h37

    Problèmes identiques pour moi. Les tiges sont compliqué à monter. Il est difficile de bien faire coulisser les paliers. Je viens de perdre une pale sur le ventilo principale. c'est le deuxième ventilo qui perd des pales, alors que rien ne viens frapper le ventilo. La calibration n'aboutit et je ne sais pas pourquoi. Je suis en relation avec le SAV et çà ne marche pas au bout d'un mois. Le support du capteur de calibrage a été changé aussi. il y avait une cassure. Bref, dire que cette imprimante en kit est facile à monter et que les éléments sont de qualité... on frôle la publicité mensongère. Là, je suis énervée. C'est scandaleux de faire la promotion de cette imprimante.

    répondre
  4. Nordazepam en tant qu'invité
    le 26 février 2017 à 14h17

    Salut,

    Alor je sais pas si je suis le seul dans ce cas mais je n'ai que des problème avec ce modèle. Premièrement, Les palier s lisses était très mal ajusté (la plupart ne glissaient même pas tout seul sur la tige, malgré l'usage massif de WD40). Du coup j'y suis allé petite touche de papier verre très fin (2000) pour essayer de les faire glisser un peu. Ensuite les ventilateur sont indécemment FRAGILES. Une accélération trop brusque, un démontage, une erreur logicielle qui envoie valser et c'est la perte de palle assuré. J'en ai déjà cassé 3 sur les 4 fournis. Ils fonctionnent encore à peu près pour certains. J'hésite à en recommander sur le site reprap au vu du prix (à mon avis scandaleux) de 10 euros le petit ventillo... J'ai aussi bouché ma tête pendant la première tentative d'impression. Enfin, je n'arrive pas à la calibrer. Je suis à la lettre toute les consignes, j'ai vérifié au moins trois fois le montage mais rien à faire. Le plan d'impression que l'imprimante considère est penché d'environ 3° par rapport au plan réel et inévitablement la tête frotte sur le tapis d'impression.

    Enfin bref, je sais pas si je suis le seul, mais je déconseille fortement ce modèle.

    répondre
  5. Yann en tant qu'invité
    le 01 janvier 2017 à 18h37

    @Alynpier, le guide d'utilisation est bien présent sur le site du constructeur, aucun soucis
    https://data.emotion-tech.com/ftp/MicroDelta_Rework/Documentation/fr/MicroDelta_Rework%20-%20Guide%20utilisation%20-%20Mac.pdf

    répondre
  6. Alynpier en tant qu'invité
    le 31 décembre 2016 à 11h00

    Salut, et merci pour cet essai.
    Par contre, le Guide d'utilisation parle bien d'installation sous Windows et Linux, mais rien pour MacOS...
    Qu'ont ils prévu à ce sujet ?

    répondre
Ecrire un commentaire