Couleur dans LibreOffice Writer

La question :

Dans gedit je trouve quelque chose pour la coloration syntaxique, mais
rien pour la couleur du texte brut. J'ai supposé que ça n'était sans
doute pas prévu.

Je me rabat sur LibreOffice Writer version 3.3.4 (sous Linux Ubuntu).

Là dans la barre d'outils (2e ligne tout à fait à droite), j'ai un menu
qui propose notamment :

Couleur de police
Surligné
Couleur d'arrière plan

mais seulement Surligné agit (en surlignant en jaune le texte
sélectionné), Couleur de police et Couleur d'arrière plan font
disparaître le menu sans provoquer de modification.

Quelqu'un connaît-il ce problème ?

--
lionmarron

Poser votre question sur le forum Logiciels

Les 3 réponses :

Bonjour

Le 30/10/2011 19:27, lionmarron a écrit :


Dans gedit je trouve quelque chose pour la coloration syntaxique, mais
rien pour la couleur du texte brut. J'ai supposé que ça n'était sans
doute pas prévu.


De base je ne crois pas, il doit utiliser la couleur par défaut
du système, vous pouvez essayer divers jeux de couleurs par :
Édition : Préférences : onglet Polices et couleurs.
Et je parierai qu'une recherche sur le net vous permettra
d'en trouver d'autres jeux.

Pour modifier la couleur du texte à votre convenance essayez avec
les informations données à cette adresse :
http://doc.ubuntu-fr.org/creer_un_jeu_de_couleurs_pour_gedit



Je me rabat sur LibreOffice Writer version 3.3.4 (sous Linux Ubuntu).


Là vous sortez du domaine des *Éditeurs de texte*.
Un coup de pouce quand même :
Les divers arrangements des menus ne permettent pas
d'avoir l'icone au même endroit donc :
Pour colorer votre police de texte dans ces bidules,
sélectionnez votre texte, clic droit dessus, choisir caractère,
onglets effets de caractère et choix de la couleur.
Pour le rendre permanent utilisez la modification du style de base
F11 pour afficher les styles et modifier
ou en créer un spécifique(mieux)...

Mais ne serais-ce pas un syndrome xyz ?
que cherchez vous à faire en coloriant le texte brut ?

Philippe Armingaud

--
(g)Viiiiim !
vite, faut qu'j' oublie ce que je viens de faire
avec ces trucs

Le 31/10/2011 14:58, pfercour a écrit :


De base je ne crois pas, il doit utiliser la couleur par défaut
du système, vous pouvez essayer divers jeux de couleurs par :
Édition : Préférences : onglet Polices et couleurs.
Et je parierai qu'une recherche sur le net vous permettra
d'en trouver d'autres jeux.

Pour modifier la couleur du texte à votre convenance essayez avec
les informations données à cette adresse :
http://doc.ubuntu-fr.org/creer_un_jeu_de_couleurs_pour_gedit


Merci. J'ai pas encore regardé mais ça à l'air vraiment intéressant.



Je me rabat sur LibreOffice Writer version 3.3.4 (sous Linux Ubuntu).


Là vous sortez du domaine des *Éditeurs de texte*.


C'est seulement maintenant que je réalise.

Donc il y a une différence entre <éditeur de texte> et <traitement de
texte> sans doute. Je connaissais la différence des concepts, pas le
sens des expressions correspondantes.

(Cependant ici, il s'agirait d'utiliser un traitement de texte de la
façon d'un éditeur de texte au moins autant que contraire.)


Un coup de pouce quand même :
Les divers arrangements des menus ne permettent pas
d'avoir l'icone au même endroit donc :
Pour colorer votre police de texte dans ces bidules,
sélectionnez votre texte, clic droit dessus, choisir caractère,
onglets effets de caractère et choix de la couleur.
Pour le rendre permanent utilisez la modification du style de base
F11 pour afficher les styles et modifier
ou en créer un spécifique(mieux)...


Bon j'ai pas encore essayé, mais je pense que c'est tout à fait le genre
d'informations que je recherchais.



Mais ne serais-ce pas un syndrome xyz ?


Une rapide recherche sur google ne m'a pas permis de traduire cette notion.


que cherchez vous à faire en coloriant le texte brut ?


Ben il y a deux buts et je ne sais pas si un seul d'entre-eux a été
imaginé un jour par un programmeur de logiciel.

Le premier : Consommer de l'encre de couleur, et là aussi il y a deux
raisons. Pour ne pas avoir des problèmes d'obstruction des buses il faut
utiliser de l'encre suffisamment souvent, et pour la même raison il faut
utiliser une cartouche dans les six mois suivants l'ouverture de son
emballage.

Le second : Corollaire du premier. En consommant de l'encre couleur,
j'économise ce qui reste d'encre noire.

--
lionmarron

bonjour,

Le 31/10/2011 19:16, lionmarron a écrit :


Le 31/10/2011 14:58, pfercour a écrit :


[couic]


Mais ne serais-ce pas un syndrome xyz ?


Une rapide recherche sur google ne m'a pas permis de traduire cette
notion.


Notation chère à P. Gaborit sur le forum fctt :
- X le vrai problème ;
- Y le faux problème ;
- Z la solution du faux problème.


que cherchez vous à faire en coloriant le texte brut ?


Ben il y a deux buts et je ne sais pas si un seul d'entre-eux a été
imaginé un jour par un programmeur de logiciel.

Le premier : Consommer de l'encre de couleur, et là aussi il y a deux
raisons. Pour ne pas avoir des problèmes d'obstruction des buses il
faut utiliser de l'encre suffisamment souvent, et pour la même raison
il faut utiliser une cartouche dans les six mois suivants l'ouverture
de son emballage.

Le second : Corollaire du premier. En consommant de l'encre couleur,
j'économise ce qui reste d'encre noire.


Donc X = utiliser les cartouches couleurs lors de l'impression ?
voir sur des forums traitant du paramétrage de l'impression
sous votre OS
ou X = comment ne pas payer plus pour imprimer 500 feuilles
que pour garnir une cave de 20 bouteilles correctes ?

Pour ma part la solution il y a déjà plusieurs années,
a été de m'équiper d'une laser classique. Je ne sort plus que
les photos sur la jet d'encre. Investissement au départ
mais économisé rapidement lorsque l'on doit effectuer
des impressions de texte, listing, et graphiques avec des gris
ou des motifs pour remplacer la couleur...

Cordialement

Philippe Armingaud

Poser votre question sur le forum Logiciels

Questions similaires :