Les socialistes constants dans la collaboration avec Microsoft

La question :

Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).


http://www.liberation.fr/futurs/1998/02/04/la-france-se-livre-a-microsoft-le-gouvernement-souhaite-collaborer-etroitement-avec-la-firme-de-bill_228909

"La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.
Par Edouard Launet ? 4 février 1998 à 19:32

La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.

La France a accordé hier l'asile politique à Bill Gates. Pour
vingt-quatre heures. L'homme le plus riche du monde, de son état patron
de Microsoft, est très poursuivi. Par la justice américaine pour abus de
position dominante. Par l'homme politique français pour sa compagnie
tellement valorisante.

Bill s'est posé lundi soir à Paris, escale pratique entre Davos en
Suisse (où il venait une nouvelle fois de prêcher la bonne parole face
au World Economic Forum) et sa ville de Seattle, où des milliers de
diablotins (les programmeurs de Microsoft) l'attendent pour continuer
leur conquête du monde. Hier messie adulé, Gates s'est mué en quelques
mois en ennemi public numéro un, tant son entreprise domine
l'informatique et bientôt peut-être l'Internet.

Dès 8 heures, hier matin, le diable est attendu devant les portes du
Palais des Sports de Paris par des centaines de fidèles trépignant.
Gates est la vedette d'une conférence organisée par le salon
informatique IT Comdex, aux côtés de patrons de moindre importance:
Michel Bon de France Télécom, Robert Palmer de Digital, Eckhard Pfeiffer
de Compaq (numéro un mondial des micro-ordinateurs) et Serge Tchuruk
d'Alcatel.

La photo avec Jospin. Bill Gates est égal à lui-même, filant pour la
énième fois une métaphore sur l'informatique «qui est aux entreprises et
aux gouvernements ce que le système nerveux est à l'être humain», et
autres propos similaires. L'important est ailleurs. C'est d'abord la
poignée de mains échangée par le patron de Microsoft et Lionel Jospin,
venue clore cette matinée oubliable. Puis la photo de famille réunissant
tous ces dynamiques patrons, le Premier ministre et même, pour faire
bonne mesure, le ministre de l'Economie Dominique Strauss-Kahn. Une
bonne image vaut mieux que de longs discours. Sauf qu'on a eu droit à
l'une et aux autres.

...."

Poser votre question sur le forum Logiciels

Les 5 réponses :

Zhen Ti Khat Tsang Khat Phe Zho avait prétendu :



Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).


Et pourtant en France, on a le Thomson TO7.

Zhen Ti Khat Tsang Khat Phe Zho a écrit :


Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).



http://www.liberation.fr/futurs/1998/02/04/la-france-se-livre-a-microsoft-le-gouvernement-souhaite-collaborer-etroitement-avec-la-firme-de-bill_228909



"La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.
Par Edouard Launet ? 4 février 1998 à 19:32



La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.



La France a accordé hier l'asile politique à Bill Gates. Pour
vingt-quatre heures. L'homme le plus riche du monde, de son état patron de
Microsoft, est très poursuivi. Par la justice américaine pour abus de
position dominante. Par l'homme politique français pour sa compagnie
tellement valorisante.



Bill s'est posé lundi soir à Paris, escale pratique entre Davos en Suisse (où
il venait une nouvelle fois de prêcher la bonne parole face au World Economic
Forum) et sa ville de Seattle, où des milliers de diablotins (les
programmeurs de Microsoft) l'attendent pour continuer leur conquête du monde.
Hier messie adulé, Gates s'est mué en quelques mois en ennemi public numéro
un, tant son entreprise domine l'informatique et bientôt peut-être
l'Internet.



Dès 8 heures, hier matin, le diable est attendu devant les portes du Palais
des Sports de Paris par des centaines de fidèles trépignant. Gates est la
vedette d'une conférence organisée par le salon informatique IT Comdex, aux
côtés de patrons de moindre importance: Michel Bon de France Télécom, Robert
Palmer de Digital, Eckhard Pfeiffer de Compaq (numéro un mondial des
micro-ordinateurs) et Serge Tchuruk d'Alcatel.



La photo avec Jospin. Bill Gates est égal à lui-même, filant pour la énième
fois une métaphore sur l'informatique «qui est aux entreprises et aux
gouvernements ce que le système nerveux est à l'être humain», et autres
propos similaires. L'important est ailleurs. C'est d'abord la poignée de
mains échangée par le patron de Microsoft et Lionel Jospin, venue clore cette
matinée oubliable. Puis la photo de famille réunissant tous ces dynamiques
patrons, le Premier ministre et même, pour faire bonne mesure, le ministre de
l'Economie Dominique Strauss-Kahn. Une bonne image vaut mieux que de longs
discours. Sauf qu'on a eu droit à l'une et aux autres.



..."


Avec tous les documents, frappes au clavier, cortana, etc, rangés dans
le"cloud", traduisons: sur les serveurs de la NSA.

MH

--
- 250.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Bradley Manning, Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.

On 2016-01-08, Jeanlain Huppé a écrit :



Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).


Et pourtant en France, on a le Thomson TO7.


Sans compter les MO5 ! C'est important le MO5. D'ailleurs,
si vous avez du matériel M05 en trop du coté de Toulouse,
je suis preneur


--
------- http://weblog.mixart-myrys.org/?post/2015/11/bazardulibre -------

I'm <tth> on freenode. Film at 11, take your popcorn.

"Zhen Ti Khat Tsang Khat Phe Zho" wrote
in message news:56903351$0$3351$...




Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).


http://www.liberation.fr/futurs/1998/02/04/la-france-se-livre-a-microsoft-le-gouvernement-souhaite-collaborer-etroitement-avec-la-firme-de-bill_228909

"La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de formation
et de réglementation.
Par Edouard Launet ? 4 février 1998 à 19:32


"User-Agent: Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:38.0) Gecko/20100101
Thunderbird/38.5.0"

Quel con, ce 404...

--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.be/
Profil Google+ Jade Disco HD - https://plus.google.com/u/1/+JadeDisco/posts
G+ Blogosphère Mara Jade - https://plus.google.com/+JacquelineDevereaux/posts
Youtube JadeDiscoHD [Hit-Parade Mara]: https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Youtube JadeDocs&Movies: http://www.youtube.com/user/JadeDocsMovies2014
Mara Jade: "Guantanamo: tellement sympa que vous n'en reviendrez pas!" ©
BrunoExCo: "Les Américains, même quand ils essaient de perdre, ils gagnent!"

Le 08/01/2016 23:08, Zhen Ti Khat Tsang Khat Phe Zho a écrit :




Hollande et Belkacem (French American Foundation) ne font que suivre ce
qu'avaient fait en 1998 Jospin (Bilderberg) et Strauss-Kahn (Sofitel).


http://www.liberation.fr/futurs/1998/02/04/la-france-se-livre-a-microsoft-le-gouvernement-souhaite-collaborer-etroitement-avec-la-firme-de-bill_228909


"La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.
Par Edouard Launet ? 4 février 1998 à 19:32

La France se livre à Microsoft. Le gouvernement souhaite «collaborer
étroitement» avec la firme de Bill Gates en matière de recherche, de
formation et de réglementation.

La France a accordé hier l'asile politique à Bill Gates. Pour
vingt-quatre heures. L'homme le plus riche du monde, de son état patron
de Microsoft, est très poursuivi. Par la justice américaine pour abus de
position dominante. Par l'homme politique français pour sa compagnie
tellement valorisante.

Bill s'est posé lundi soir à Paris, escale pratique entre Davos en
Suisse (où il venait une nouvelle fois de prêcher la bonne parole face
au World Economic Forum) et sa ville de Seattle, où des milliers de
diablotins (les programmeurs de Microsoft) l'attendent pour continuer
leur conquête du monde. Hier messie adulé, Gates s'est mué en quelques
mois en ennemi public numéro un, tant son entreprise domine
l'informatique et bientôt peut-être l'Internet.

Dès 8 heures, hier matin, le diable est attendu devant les portes du
Palais des Sports de Paris par des centaines de fidèles trépignant.
Gates est la vedette d'une conférence organisée par le salon
informatique IT Comdex, aux côtés de patrons de moindre importance:
Michel Bon de France Télécom, Robert Palmer de Digital, Eckhard Pfeiffer
de Compaq (numéro un mondial des micro-ordinateurs) et Serge Tchuruk
d'Alcatel.

La photo avec Jospin. Bill Gates est égal à lui-même, filant pour la
énième fois une métaphore sur l'informatique «qui est aux entreprises et
aux gouvernements ce que le système nerveux est à l'être humain», et
autres propos similaires. L'important est ailleurs. C'est d'abord la
poignée de mains échangée par le patron de Microsoft et Lionel Jospin,
venue clore cette matinée oubliable. Puis la photo de famille réunissant
tous ces dynamiques patrons, le Premier ministre et même, pour faire
bonne mesure, le ministre de l'Economie Dominique Strauss-Kahn. Une
bonne image vaut mieux que de longs discours. Sauf qu'on a eu droit à
l'une et aux autres.

..."


La collaboration est une spécialité socialiste.

Poser votre question sur le forum Logiciels

Questions similaires :

Nokia, Qualcomm and Microsoft : abuse, monopoly and losses in thevalue / tax aid of Nokia , a fraudulent crash to sell cheap to Hedge-Funds ?

The Nokia exclusive deal with Microsoft is in my opinion very bad -and potentially illegal - for stockholders, employees and consumers : a ) Nokia becomes dependent on Microsoft for all its software, upgrades and releases : Nokia loses its independence forever , b ) Nokia spends all its money and...

XML, microsoft et open.office.org

Bonjour, Je suis novice en matière de format xml, d'ailleurs il me semblait qu'il appartenait à microsoft. Je voudrais lire et créer des listes de données mais je ne sais pas quoi utiliser. J'ai vu le logiciel libre open office mais il pése plus de 60 Mo au format zip. J'aimerais avoir votre...

avec firebird sous Mandrake taper "http//" va direct chez microsoft !

Je veux qu'on m'explique cette mauvaise surprise ! Je suis sous une Mandrake 9.2 Discovery, updatée au max ( ie, plutôt que d'employer seulement la partie update, j'ai déclaré le répertoire des paquetages développement téléchargeables sur ftp.lip6.fr comme étant ausi des update - hormis drakconf9.3...

Resistance au changement et ignorance des alternatives sont-elles toujours les mamell es du succes de la suite bureautique de Microsoft ?

"Sachant qu'ils font avant tout usage de Word à, disons, 10% de ses capacités, qu'est ce qui peut bien pousser les utilisateurs de la suite Office de Microsoft a débourser une fortune alors qu'ils ont à disposition un outil équivalent, libre (et gratuit) tel que OpenOffice.org ? C'est en substance...