Accueil » Actualités » Le logiciel libre aura la priorité dans l’enseignement et la recherche

Le logiciel libre aura la priorité dans l’enseignement et la recherche

Par Emmanuel

Voici une actualité passée quelque peu inaperçue et qui mérite vraiment d’être mise en avant. Les députés ont voté la priorité des logiciels libres dans l’enseignement supérieur et la recherche. Une bonne nouvelle qui montre que les lobbies et les géants informatiques n’auront pas la priorité !

Le lobby des éditeurs de logiciels a perdu face au logiciel libre

Le Lobbying de l’AFDEL, de Syntec Numérique et le président de l’INRIA aura cherché à s’imposer dans l’enseignement supérieur et la recherche, mais cela n’aura pas suffi à convaincre ! La priorité aura été donnée au logiciel libre, et les députés auront voté en faveurs de la loi Fioraso. Un texte qui permettra aux éditeurs de logiciel gratuit et opensource d’avoir une place privilégiée au sein de l’éducation et de la recherche.

Le président de l’AFUL Laurent Séguin s’est réjoui «On peut enfin arrêter ce dossier de 15 ans et mettre notre temps sur ceux plus prospectifs.»

Que dit exactement la loi Fioraso sur le logiciel libre ?

Le texte voté par les députés la fin de la semaine dernière, a fixé la loi définitivement après plus d’une dizaine d’années de tergiversations. Elle s’inscrit désormais dans le code sous l’appellation Art. L. 123-4-1. Cette loi précise : «Art. L. 123-4-1. Le service public de l’enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques. Les logiciels libres sont utilisés en priorité»

0 Commentaire
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Terminé les fuckfriends… le site Fuckbook sera contraint de fermer

Une décision de Justice du tribunal de grande instance de Paris va contraindre le site Fuckbook.fr À fermer ses portes…

Close