Apple met fin à l'exploitation illégale de données utilisateurs par la start-up Teemo

Récoltées via des lignes de codes ajoutées aux applications de grandes enseignes sur l'Apple Store, les données de géolocalisation de millions d'utilisateurs étaient exploitées par la start-up française Teemo pour être revendues à des annonceurs.

Depuis iOS 11, Apple durcit sa politique concernant la géolocalisation Apple durcit sa politique depuis iOS 11 et veut mettre fin à cette pratique. On sent le stress de tous les géants suite à l'affaire Cambridge Analytica...

Depuis iOS 11, Apple durcit sa politique concernant la géolocalisation

Suite à la sortie de son iOS 11, Apple a décidé de durcir sa politique en matière d'exploitation de la géolocalisation des utilisateurs. Bien que cette version d'iOS ait cours depuis septembre 2017, ce n'est que maintenant que la firme à la pomme s'oriente sur cette voie, élément notamment causé par la proposition de la société Teemo d'acheter des données de géolocalisation à de grandes enseignes ayant pignon sur rue dans l'Apple Store.

Les enseignes en question, dont la liste inclut Le Figaro, Marmiton et Closer, ont donc vu leurs applications respectives supprimées de l'Apple Store, pour cause de collaboration avec Teemo, une start-up française faisant énormément usage de traqueurs publicitaires.

Ce dernier en effet base son activité et ses revenus sur la revente d'informations de géolocalisation à des publicitaires, à partir de données obtenues via les applications de l'Apple Store, mais sans le consentement des utilisateurs.

Des millions d'utilisateurs impactés par l'utilisation sans consentement de leur géolocalisation

Suite à cette première décision d'Apple, les enseignes en question retrouvent peu à peu leur place dans l'Apple Store, après avoir rompu toute transmission de géolocalisation avec Teemo et supprimé de leurs applications les lignes de codes qui assuraient cette transmission automatique.

C'est notamment le cas de l'application Le Figaro, dont la suppression de l'Apple Store affectait des millions d'utilisateurs. Le blocus à l'égard des pratiques de Teemo continue cependant, et plusieurs dizaines d'applications sont encore privées d'Apple Store, sous réserve de régularisation.

Des négociations sont actuellement en cours entre Apple et Teemo, qui doit s'expliquer sur cette exploitation sans consentement, et la nécessité de géolocaliser un usager à intervalle de  3 min même en dehors de l'utilisation de l'application de l'Apple Store.

.

Réagissez !
Voir aussi :
Apple : « le client n’est pas notre produit ».

Apple n'a pas besoin de "données" pour gagner de l'argent !

Le Congrès américain demandait des explications à Apple et Google sur leur politique en matière de protection des données personnelles à la fin du mois de juillet. Apple a répondu il y a quelques...
Apple durcit sa politique à l'égard du minage des cryptomonnaies

Apple met fin au minage de cryptomonnaies sur l'App Store

Suite à la clôture de sa WWDC, Apple modifie sa politique en matière de minage de cryptomonnaies et va interdire cette pratique sur iOS. Toutes les applications proposant cette fonction en arrière...
Soyez le premier à réagir !