Clap de fin pour l'édito sur HardWare.fr

L'information n'aura pas échappée à tous ceux qui s'intéressent à l'univers de l'informatique et du high-tech, le site Hardware.fr vient enrichir une longue liste de sites web ayant mis la clé sous la porte en tout ou partie, en raison d'un modéle économique défavorisant les sites produisant peu de contenus d'excellente qualité au profit de sites produisant des montagnes de contenus pauvres, communément nommés "pute à clics".

Le site Hardware.fr abandonne son activité éditoriale Dans le cas, de Hardware.fr le forum et la boutique survivront, mais la rubrique edito cessera d'exister. Nous vous postons un passage du communiqué de Marc Prieur et si vous souhaitez le lire dans son intégraalité, voici la page sur Hardware.fr

Le site Hardware.fr abandonne son activité éditoriale

Dans un long article publié sur Hardware.fr, Marc Prieur a justifié sa décision en évoquant les mutations dans l'univers de l'informatique et surtout le fait qu'il est aujourd'hui devenu difficile de faire tourner un site web, en basant sa stratégie sur un contenu éditorial de qualité et la publicité.

" D'un point de vue économique, vous n'êtes pas sans savoir que rentabiliser du contenu sur Internet est des plus complexes : le modèle du tout gratuit qui a fait le succès du web est arrivé depuis quelques années à ses limites. Combiné à un contenu assez ciblé, chronophage et sur un site sur lequel nous refusons les publicités trop intrusives, on arrive à une équation complexe.

Le passage au payant n'ayant jamais été une option car ne correspondant pas à notre conception du contenu sur Internet tel que nous avons aimé le proposer depuis 21 ans, c'est-à-dire accessible à tous sans distinction, le complément s'est du coup fait par d'autres sources de revenus, par exemple les PC HardWare.fr ou plus récemment la boutique.

D'un point de vue de l'équipe ensuite, comme vous le savez l'an dernier Damien nous a quitté pour de nouvelles aventures professionnelles, toujours dans le domaine du GPU mais de l'autre côté de la barrière, chez AMD. Ce n'est pas une première mais on ne peut que regretter que les constructeurs et leurs moyens autrement plus importants recrutent au sein de la presse technique. Avec Guillaume, Damien était depuis plus de 13 ans l'un des trois piliers de l'équipe et son départ a été plus qu'un coup dur.

D'un point de vue matériel, la vitesse de l'innovation dans nos domaines de prédilection s'est largement réduite ces dernières années, rendant leur couverture moins intéressante. Les raisons sont diverses, allant du focus sur d'autres domaines (mobilité par exemple) aux difficultés de mise en place de nouveau procédés de fabrication en passant tout simplement par le fait que la plupart des usages sont largement couverts par les matériels existants ".

Marc passe le flambeau à Guillaume, qui lui aussi décide de prendre la même décision et indique :" La question de l'avenir de la presse en ligne et de son financement est un problème qui dépasse largement le cadre de notre petit milieu du Hardware, tout comme celui de la crédibilité que l'on peut accorder aux sources d'informations. Mais les causes sont les mêmes, la concentration du marché de la publicité sur deux acteurs fait tendre naturellement les revenus côté contenu vers 0 et il favorise le volume à la qualité. A titre personnel, je ne vois aujourd'hui de pérennité dans ce modèle et comprend donc parfaitement la décision de Marc de fermer le site même si cela ne se fait pas sans regrets de mon côté.

Je vais donc également poser ma plume et marcher dans une autre direction, mais pas avant de vous remercier pour les bons moments (et même les autres !) que nous avons passés tous ensemble ces dernières années ".

On ne peut qu'aller dans leur sens, même si l'on regrette ces disparitions de sites d'excellente qualité. Aprés 21 ans de contenus passionnants et de qualité, dont il nous est arrivé plus d'une fois de nous inspirer, c'est donc une page qui se tourne ! Encore merci et bonne chance pour la suite..

1 commentaire
Réagissez !
Voir aussi :
Nintendo met fin à la production de la Mini NES

Quoi ! Un clap de fin de la Mini NES, 5 mois après sa sortie...

Curieuse décision ! Nintendo a décidé de suspendre la production de la Mini NES alors que les ventes se déroulent très bien et surtout, alors que la console n'est présente sur le marché que depuis...
Mad Catz

Clap de fin pour l'accessoiriste Mad Catz !

C'est une page qui se tourne : l'accessoiriste Mad Catz a été déclaré en faillite le 30 mars dernier, faute de repreneurs ou d'investisseurs prêts à tenter une énième sortie vers le haut. Chassée de...
  1. Yann en tant qu'invité
    le 13 mai 2018 à 14h31

    HFR, que de (bons) souvenirs...

    répondre
Laissez un commentaire