Satya Nadella propulse Microsoft devant Google

Microsoft semble ne s'être jamais porté aussi bien, que depuis 2014 où Satya Nadella a pris le poste de CEO.

Microsoft prend la tête des valeurs boursières devant Google Pour preuve, son énorme hausse de valeur boursière qui l'amène au dessus du précédant tenant du titre, Google. Une restructuration et 18000 suppressions de postes, tel était le prix pour passer de 302 à 753 milliards d'euros de capitalisation boursière.

Microsoft prend la tête des valeurs boursières devant Google

Microsoft revient en force et reprend la première place jusqu'ici occupée par Google, dépassant sa valeur de capitalisation boursière d'une courte tête de 14 milliards de dollars. Le bilan effectué ce mois de mai fait en effet état de 739 milliards de dollars pour Alphabet, et de 753 milliards de dollars pour la firme de Redmond.

 

Cette tendance couvait déjà à travers l'évolution de Microsoft, depuis que Satya Nadella a en janvier 2014 été nommée CEO (Chief Executive Officer). La valeur boursière de Microsoft était alors de 302 milliards de dollars.

 

Cinq années donc au cours desquelles la valeur en bourse du géant américain a augmenté d'environ 140%, suite à l'énorme remaniement de l'entreprise effectué par ce troisième CEO, prenant la suite de Steve Ballmer.

Restructuration pour Microsoft

Si Microsoft a connu un tel développement ces cinq dernières années, c'est sans aucun doute lié à l'ampleur de la restructuration effectuée par ce nouveau patron, qui rappelons le, ne découvrait pas l'entreprise puisqu'il occupait auparavant le poste de vice-président de la division Cloud de Microsoft.

 

Décrié dans les premiers temps, sa nomination ayant été suivie de 18000 suppressions de postes (soit 14% des salariés), il s'attache aussitôt à intégrer le bitcoin à sa plate-forme Xbox, et au développement du Cloud qu'il estime être une clé pour Microsoft. Ainsi l'entreprise dépassa en 2017 tous ses plus gros concurrents dans ce domaine.

 

Depuis sa nomination, Satya Nadella aura réajusté l'effectif de Microsoft pour mieux répondre à ses besoins, axant principalement l'entreprise sur les services prometteurs et délaissant les autres, faisant des acquisitions stratégiques comme Mojang (Minecraft) ou Linkedin.

.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !