Trust Esport : le fonds d'investissement qui veut faire décoller l'e-Sport

L'E-sport regroupe toutes les disciplines liées au monde du jeu vidéo lors de tournois.

Un fonds d'investissement veut booster l'E-Sport Depuis plusieurs années maintenant, l'activité se recentre et de grands acteurs voient le jour leur permettant d'organiser des évènements nationaux ou internationaux de grandes portées...

Un fonds d'investissement veut booster l'E-Sport

Actuellement, c'est même l'activité au plus fort taux de croissance dans le secteur du jeu vidéo avec 45% de croissance moyenne annuelle ces 3 dernières années et ce n'est qu'un début car certains rêvent de voir des évènements retransmis à la télevision comme cela se fait beaucoup en Chine par exemple, voire de lancer des jeux olympiques E-Sport.

En 2018, le chiffre d'affaires de l'activité E-Sport passait le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires dans le monde, en 2025, il passera le cap des 20 milliards d'aprés l'étude Berenberg 2018.

Sachant cela, on comprend mieux la création du fonds d'investissement qui a vu le jour ce 11 octobre. Un fonds qui disposera de 20 millions de dollars pour financer les start-ups les plus prometteuses de l'E-sport. Le nom de ce fonds est Trust Esport.

10 millions de dollars proviendront de FIMALAC, dirigé par Marc Ladreit de Lacharière et ce fonds Trust Esport sera géré par la société Apicap assistée par Mathias Monribot et Matthieu Dallon le fondateur de l'ESWC.

Un fonds pour mieux dynamiser l'activité e-Sport et aussi pour mieux la monétiser

Concernant ce fonds, Marc Ladreit de Lacharrière a expliqué : "La création de ce fonds, unique et précurseur, confirme toute la confiance que je porte au développement de l'Esport, et aux jeunes talents français et européens qui animent cette industrie. Nous souhaitons répondre, par l'innovation, aux attentes des nouvelles générations en matière de spectacle et d'expérience de jeu. C'est dans ce sens que l'investissement dans Trust Esport complète nos activités digitales portées par Webedia - leader français et opérateur mondial de compétitions Esports - et nos activités de divertissement portées par Fimalac Entertainment".

Un enthousiasme partagé par Matthieu Dallon, qui souligne : "La thèse d'investissement unique de Trust Esport nous portera à accompagner des projets visant à élargir les audiences de l'Esport en le rendant plus accessible, des innovations technologiques qui contribueront à l'expression de la performance des champions, et des plateformes permettant le développement économique de cette jeune industrie"

Les trois axes sur lesquels travaillera ce fonds d'investissement sont :

  •     L'amélioration de l'expérience spectateur
  •     La monétisation des audiences
  •     L'optimisation des conditions de jeu
.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !