Accueil » Actualités » Hotline : l’UFC attaque Free en justice

Hotline : l’UFC attaque Free en justice

Par Relaxnews

L’UFC-Que Choisir a décidé d’attaquer en justice le fournisseur d’accès à Internet Free, en raison de la facturation abusive de son service d’assistance téléphonique. Dans un communiqué publié mercredi 28 octobre, l’association de défense des consommateurs dénonce la pratique de Free, qui consiste selon elle à contourner la loi Chatel en taxant, sur la facture de l’abonné, 0,34 euro la minute d’appel passé avec un téléopérateur.Depuis le 1er juin 2008, la nouvelle règlementation oblige les opérateurs à rendre le temps d’attente gratuit sur leurs services téléphoniques (après-vente, assistance technique, réclamations, etc.), et de remplacer leurs numéros en 0899, facturés 0,34 euro la minute, par un des numéros facturés au tarif local.

Cliquez ici pour agrandir l’image

Mais selon l’UFC, Free a contourné « ouvertement » ces nouvelles dispositions en créant un « service d’assistance téléphonique ». Pour l’association, « si l’appel en lui-même est bien au tarif local, Free ajoute sur la facture de ses clients 34 centimes par minute passée en ligne avec un téléopérateur. Résultat : il n’est pas rare que des abonnés cherchant à régler un problème aient payé 15 ou 20 euros après avoir appelé à plusieurs reprises la hot line de Free ».

L’UFC considère aussi que, dans certains cas, le temps d’attente serait lui surfacturé par Free, alors que la loi Chatel l’interdit. De son côté, Free affirme le contraire.

L’association rappelle qu’une autre plainte déposée en 2006, et qui visait déjà la surtaxation des appels à la hotline de Free et le manque d’efficacité de son assistance téléphonique, n’a toujours pas abouti. Condamné en juillet 2007 sur cette affaire, Free avait fait appel. Un nouveau procès est prévu le 5 novembre prochain.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
4ème licence mobile : Free officiellement candidat

Le groupe Iliad, propriétaire du fournisseur d'accès à Internet Free, a officiellement déposé, mercredi 28 octobre, son dossier de candidature…

Fermer