Accueil » Actualités » Médicaments : plus de 160 sites Internet illégaux identifiés grâce à l’opération PANGEA III

Médicaments : plus de 160 sites Internet illégaux identifiés grâce à l’opération PANGEA III

Par Relaxnews

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) ont annoncé, jeudi 14 octobre, l’identification de 164 sites illégaux de mise en ligne de médicaments grâce à l’opération « PANGEA III ». Orchestrée du 5 au 12 octobre derniers, cette opération d’envergure, coordonnée dans plus de 40 pays, a permis d’intercepter des milliers de médicaments « potentiellement dangereux ».

Cliquez ici pour agrandir l’image

Principalement axée sur les fournisseurs d’accès à Internet, les systèmes de paiement en ligne et les services de messagerie, l’opération « PANGEA III » a permis l’identification de 19 sites Internet illégaux rattachés à la France et la fermeture de 11 plateformes illicites.

Les produits découverts en France sont essentiellement des médicaments destinés à traiter les troubles de l’érection, des anxiolytiques, des hypnotiques, des antiulcéreux, des antidiabétiques, des diurétiques, des antispasmodiques, ou encore des produits censés améliorer les performances comme les anabolisants, les stéroïdiens, les hormones de croissance et l’éphédrine.

A noter, des dispositifs médicaux ont également été saisis au cours de l’opération, notamment des lentilles de contact et des solutions de rinçage pour lentilles.

Les médicaments « potentiellement falsifiés » interceptés seront prochainement analysés dans les laboratoires de l’Afssaps.

L’opération « PANGEA III » a été mise en place pour lutter contre la vente illicite de médicaments sur la toile.

L’Agence française invite les consommateurs à la plus grande vigilance quant à l’achat de médicaments sur Internet, estimant que seul le circuit des pharmacies d’officine est fréquemment contrôlé par les autorités sanitaires. L’Afssaps rappelle également que les médicaments achetés sur Internet peuvent être périmés ou de mauvaise qualité.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Les ventes mondiales de PC progressent moins vite au troisième trimestre

Les ventes mondiales de PC ont progressé de 7,6% au cours du troisième trimestre 2010 par rapport à la même…

Fermer