Tests matériels

Montage et test du barebone Shuttle SZ77R5 Ivy Bridge

Shuttle SZ77R5 Ivy BridgeShuttle propose un nouveau mini-PC dédié à la nouvelle génération de processeurs Intel Ivy Bridge. Le constructeur, qui a fait du barebone sa spécialité, nous offre une machine compatible avec l'ensemble des processeurs pour socket gravés en 22 nm (Ivy Bridge), mais aussi en 32 nm (Sandy Bridge). Ce XPC SZ77R5 peut donc accueillir un CPU allant jusqu'au Core i7. Au travers de ce dossier, nous allons vous présenter en détail la machine, le montage des différents éléments et enfin, nous effectuerons différents tests afin de voir ce que ce barebone cache sous le capot.

Introduction

Non content de proposer un socket LGA1155, le Shuttle XPC SZ77R5 intègre un port PCI-Express-3.0 (X16-PCI-E) permettant d'accueillir une carte graphique Dual-Slot haut de gamme telle qu'une AMD Radeon HD 7970 ou encore une NVIDIA GeForce GTX 680. Les joueurs apprécieront.

La carte mère, quant à elle, peut gérer jusqu'à 32 Go de mémoire vive DDR3. A noter qu'un slot PCIe x4 ainsi que deux slots Mini-PCIe pour carte WiFi ou SSD mSATA sont également présents.

Test du Barbone Shuttle SZ77R5

Côté connectivité, des connecteurs SATA 6 Gbit/s supportant le RAID et la technologie SRT (SSD-Caching) dote le barebone. Ainsi, un SSD de dernière génération pourra fonctionner à pleine puissance.

Côté encombrement, le barebone propose des dimensions compactes (33,2 x 21,6 x 19,8 cm) et prendra aisément place sur un bureau ou dans votre salon.

Enfin, Shuttle n'a pas été avare en ports USB puisque l'on ne dénombre pas moins de dix ports USB, dont quatre en USB 3.0.

Voici les caractéristiques principales du Shuttle XPC SZ77R5 Ivy-Bridge :

  • châssis en aluminium noir brossé avec une baie 5,25'' et deux 3,5''
  • système de refroidissement Shuttle I.C.E. Heat-pipe
  • socket 1155 pouvant supporter les processeurs Intel Core i3, i5 et i7 Sandy Bridge et Ivy Bridge
  • 1xPCIe x16 (v3.0) pouvant accepter des cartes graphiques Dual-Slot
  • alimentation 500 Watts certifiée 80 PLUS Bronze
  • chipset Intel Z77 Express gérant le RAID 0, 1+0, et 5
  • 4 slots mémoire DDR3 1333/1600 MHz pour une capacité maximum de 32 Go (4 x 8 Go)
  • système 7.1 High Definition Audio Realtek ALC888S avec sortie SPDIF
  • contrôleur Realtek RTL 8111E compatible 10Mb/s, 100Mb/s, et 1Gb/s
  • 4 ports USB 3.0 (2 face avant et 2 à l'arrière) et 8 ports USB 2.0 (2 face avant, 4 à l'arrière et 2 dedans)
  • 1 sortie DVI et 1 sortie HDM
A noter qu'un des ports USB 2.0 en façade est spécialement conçu pour recharger un périphérique, même lorsque le barebone est éteint.

Comme nous le voyons, au vu des caractéristiques techniques, ce SZ77R5 est bien équipé et vise le marché haut de gamme.

Mais découvrons dès à présent le SZ77R5.

Vos commentaires
Laissez un commentaire !
  1. helliott en tant qu'invité
    le 14 février 2013 à 18h00

    Bonjour,
    Dossier très intéressant, est ce qu'aujourd'hui 14/02/2013 cette config vaut encore pour de la retouche photo etc... ?
    Quel HDD ajouter à cette config ?
    merci

    répondre
  2. Nifluril en tant qu'invité
    le 14 novembre 2012 à 18h59

    Bonjour les Zebulons !

    Un grand merci pour ce test très détaillé. Mais je vais vous embêter pr obtenir une info supplémentaire. Il est apparemment possible d'encastrer un disque dur 3,5. Celui que j'aimerais brancher à l'intérieur est un disque IDE. J'imagine qu'il va me falloir un adaptateur SATA pour le brancher à la carte mère.
    Ma question : ya t'il suffisamment de place dans ce shuttle pour y mettre un adaptateur IDE/Sata? Et si la réponse est oui, pouvez-vous m'aiguiller vers un tel adaptateur (marque, ref, enfin tout ce qui vous passe par la tete).

    Un grand merci par avance !

    répondre
  3. Yann en tant qu'invité
    le 06 octobre 2012 à 10h06

    Bonjour,

    Effectivement il s'agit de l'accessoire optionnel PHD3, dont voici la fiche produit : http://www.shuttle.eu/fr/produits/accessoires-xpc/phd3/

    Désolé pour la confusion dans le test, je viens de modifier le dossier afin d'éviter erreur d'interprétation

    Yann

    répondre
Ecrire un commentaire