Accueil » Actualités » La Poste lance Domino, un bouton connecté pour envoyer des Colissimo

La Poste lance Domino, un bouton connecté pour envoyer des Colissimo

Par Ruby Charpentier

Si vous n’avez pas suivi l’actualité du CES 2016 la semaine dernière, vous serez surpris de découvrir que La Poste s’y est fait remarquer pour une innovation technologique. Eh oui, notre bonne vieille poste a des ressources et cherche à révolutionner la distribution du courrier à l’avenir. Elle a lancé un bouton connecté baptisé Domino, qui peut transformer une boîte aux lettres en objet connecté.

La Poste se lance dans l’univers des objets connectés

Le bouton Domino conçu par La Poste est censé révolutionner la façon d’envoyer des colis à l’avenir. La Poste espère en effet booster son activité Colissimo, afin de compenser ses pertes dans le domaine de l’envoi de courriers, en raison d’un recours de plus en plus massif au courrier électronique.

Ce bouton est une sorte d’interrupteur qu’il faut fixer sur la boîte aux lettres, dès qu’un utilisateur voudra envoyer un colis, il aura juste à mettre l’objet dans la boîte et d’appuyer sur le bouton. La Poste sera prévenue qu’elle doit récupérer un colis et organisera sa récupération par un facteur. L’utilisateur devra ensuite remplir sur son smartphone l’adresse du destinataire via l’application dédiée, et le facteur de son côté, se chargera de l’emballage du colis et de son affranchissement.

Les clients devraient apprécier cette simplicité pour envoyer un colis. Pour l’instant, le bouton Domino, n’est pas encore en service, La Poste doit préalablement faire une expérimentation quelque part en France, afin de mettre en évidence les contraintes qu’elle pourra rencontrer sur le terrain. Il en existe au moins deux : les distances et les boîtes aux lettres.

En effet, si plusieurs personnes décident d’envoyer leurs colis en même temps a des endroits relativement éloignés, les temps de parcours pour les facteurs pourront s’allonger. De plus, chaque français ayant une boîte aux lettres différentes de son voisin, il est assez difficile d’envisager une uniformisation de ce service. La capacité d’une boîte aux lettres permettra un poids ou une taille, très différent d’une autre… L’expérimentation sur le terrain durant le premier semestre 2016 devra donc répondre à ces problèmes.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Tinder note ses utilisateurs avec une note de séduction

Si vous utilisez l'application Tinder vous pensiez avoir plus de chance que dans la vraie vie de paraître séduisant afin…

Fermer