Accueil » Actualités » Retraite au soleil pour Herschel, le plus imposant télescope envoyé dans l’espace

Retraite au soleil pour Herschel, le plus imposant télescope envoyé dans l’espace

Par Emmanuel

Après 4 ans dans l’espace au service de l’ESA, le télescope infrarouge Herschel prend sa retraite, en orbite autour du soleil.

Herschel: la brillante carrière d’un télescope géant

Envoyé dans l’espace en mai 2009 sur un lanceur Ariane 5, le télescope Herschel avait été mis en orbite afin d’étudier en détail, différents phénomènes stellaires, en particulier l’apparition ou l’évolution des étoiles, les formations de galaxies. Etant le plus gros et le plus puissant télescope jamais envoyé par l’homme dans l’espace, il s’est largement acquitté de sa tâche, sa durée de vie initiale ayant été estimée à un peu plus de 3 ans.

Il a permis d’obtenir d’innombrables données concernant l’univers, soit 25000 heures d’enregistrements. La commande finale de désactivation a été transmise par les contrôleurs de l’ESA lundi dernier, à 12h25 GMT. Satisfait des résultats fournis par Herschel, Göran Pilbratt, responsable scientifique du projet, a d’ailleurs déclaré : « Herschel nous a offert une vision totalement nouvelle de l’Univers, et l’opportunité de scruter l’obscurité et les régions froides de l’univers qui étaient invisibles aux autres télescopes ».

Télescope Herschel: 4 ans de bons et loyaux services

La fin de service du télescope Herschel n’est pas une retraite anticipée. Il a au contraire rempli sa tâche jusqu’au bout, même dans ses derniers instants. Faisant honneur au nom emprunté au physicien William Herschel, qui découvrit Uranus 2 siècles auparavant, ce télescope infrarouge, aveugle depuis fin avril, a même servi de cobaye aux ingénieurs de l’ESA pour tester différents logiciels. Précisons que ces tests, pour des raisons budgétaires, auraient été bien trop risqués à effectuer sur des satellites en activité.

Concernant cette décision, Jean Jacques Dordain, directeur général de l’ESA, précise que « Herschel a été éteint, mais ça n’est pas une surprise puisque c’était programmé. Il n’y a plus de liquide cryogénique à bord donc il se réchauffe, et à partir du moment où il se réchauffe, il devient inutile. Donc on a éteint le transpondeur de Herschel ». Pour éviter toute gêne ou pollution, il a été placé en orbite héliocentrique, autour du soleil.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Yahoo annonce avoir reçu 12.000 demandes d’espionnage depuis le début de l’année

L'affaire Snowden est très loin d'être terminée et tous les protagonistes de cette vaste affaire d'espionnage généralisé sur internet par…

Close