Accueil » Actualités » L’ESA désire construire un village lunaire international

L’ESA désire construire un village lunaire international

Par Emmanuel

L’Agence spatiale européenne (ESA) souhaite attirer l’attention de la communauté scientifique internationale afin de regarder vers l’avenir, en établissant un village lunaire sur notre satellite. Un village occupé dans un premier temps par des robots, puis par des hommes.

L’Agence spatiale européenne souhaite s’installer sur la Lune

Franco Bonacina, porte-parole du directeur général de l’ESA a rappelé que l’aventure de la Station spatiale internationale (ISS), qui a commencé en 1998, devrait se terminer aux alentours de 2024. Il est donc temps selon lui, d’envisager très sérieusement l’avenir. C’est pour cette raison que l’ESA suggère la création d’un village sur la Lune. Il a expliqué : « C’est un concept qui prévoit une participation internationale pour faire des missions diverses et variées sur la Lune, peut-être sur sa face cachée ».

Le satellite naturel de la terre a énormément à nous apprendre et serait idéal pour tester la capacité de l’être humain à coloniser d’autres planètes. Une sorte de test grandeur nature avant la conquête de Mars, planifiée par la NASA. L’homme à fait son premier pas sur la Lune le 21 juillet 1969, mais depuis décembre 1972, plus aucun humain ne s’est posé sur la Lune. Un retour sur le satellite serait donc un très beau projet.

« Il y aura une étape de village robotique. Puis une étape de station habitée. Mais cela nous servira aussi à préparer des expéditions vers des destinations encore plus lointaines » confie Bernard Foing, le responsable scientifique de la mission SMART1, qui dirige également le Groupe international pour l’exploration lunaire. Il a ajouté : « Au pôle sud, nous avons localisé des sites qui contiennent de la glace dans le sous-sol proche, qui sont assez bien illuminés et offrent une bonne possibilité de communication ».

Franco Bonacina a déclaré : « Si Luna 27 et Luna 28 – la mission russe suivante à laquelle l’ESA a aussi prévu de participer – deviennent une réalité très concrète, on pourra dire que ces deux missions font déjà partie du village lunaire », car elles consisteront en un alunissage et une exploration en vue d’exploiter des ressources sur place.

M. Bonacina a déclaré : « Il s’agit de rassembler et de fédérer des idées » car la Lune a encore beaucoup à offrir à l’humanité. Il invite au passage la Chine à rejoindre le groupe des pays qui ont participé à l’ISS, car jusqu’à présent, elle n’en faisait pas partie.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Dorcel : un premier film X en réalité augmentée pour Oculus Rift

L'univers du porno, que l'on aime ou non, est en grande partie l'une des raisons du développement très rapide d'internet…

Close