Accueil » Actualités » Kim Dotcom déconseille vivement d’utiliser sa propre création, Mega

Kim Dotcom déconseille vivement d’utiliser sa propre création, Mega

Par Emmanuel

Kim Dotcom, créateur de Mega et de Megaupload, s’est adressé à ses followers pour les avertir des risques qu’ils encourent s’ils utilisent le service de stockage dans le cloud Mega, qu’il a pourtant lui-même créé. En effet, n’ayant plus la mainmise sur ce service, Kim Dotcom craint pour la sécurité des données des utilisateurs de Mega.

Mega pourrait mettre en danger les données des utilisateurs

Kim Dotcom s’est adressé à ses followers via son compte Twitter pour les informer des risques qu’ils encourent s’ils utilisent Mega, le service de stockage en ligne qu’il a créé et duquel il a été mis à la porte après une acquisition hostile de la part d’un investisseur chinois. Selon lui, les données des utilisateurs seraient en danger puisque Mega risque de collaborer très prochainement avec le gouvernement néo-zélandais.

Le créateur de Mega et de Megaupload a d’ailleurs déclaré durant une conférence: « Je n’ai plus confiance en Mega. Je pense que vos données n’y sont plus en sécurité » avant d’ajouter que « L’entreprise a subi une prise d’intérêts hostile de la part d’un investisseur chinois recherché pour fraude en Chine. Il a utilisé un certain nombre d’hommes de paille et d’entreprises pour accumuler de plus en plus de parts Mega. Ses parts ont récemment été saisies par le gouvernement néo-zélandais. Ce qui signifie qu’il contrôle l’entreprise. De plus, Hollywood a saisi toutes les parts de Mega dans le trust familial que je mettais en place pour mes enfants. »

Kim Dotcom recommande donc de ne pas utiliser Mega, même si l’administration du service de stockage en ligne a démenti ces accusations, en affirmant que « Mega est une entreprise néo-zélandaise privée détenue par 17 investisseurs locaux et internationaux, dont l’identité est publiquement divulguée sur le site du gouvernement néo-zélandais ».

Un nouveau Mega serait en préparation

Kim Dotcom, a pour projet de lancer un service concurrent qui serait cette fois-ci « complètement open source, non lucratif, similaire au modèle de Wikipedia ». Il entend donc « donner à chacun un espace de stockage en cloud gratuit, illimité et chiffré, avec l’aide des donations de la communauté pour le tenir à flots ».

Avant de lancer son projet qui concurrencera Mega, l’entrepreneur allemand doit attendre la fin de sa clause de non-concurrence qui se terminera à la fin de l’année.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Apple chercherait à devenir un opérateur mobile virtuel

Et si Apple devenait un MVNO (opérateur mobile virtuel) ? Cette question n'est peut-être pas si idiote et pourrait même…

Fermer