Accueil » Actualités » Bloctel : un outil pour lutter contre le démarchage téléphonique

Bloctel : un outil pour lutter contre le démarchage téléphonique

Par Ruby Charpentier

Le démarche téléphonique, c’est peut-être bientôt fini ! Ne rêvez pas, nous n’en sommes pas encore là. Le gouvernement vient de mettre en place un site baptisé Bloctel dont l’objectif est de permettre aux consommateurs de se prémunir au moins en partie contre ce fléau qui peut parfois pourrir la vie, lorsque l’on reçoit des dizaines d’appels dans la semaine quand son numéro termine sur une liste.

Le gouvernement vous aide à mettre fin au harcélement du démarchage téléphonique

Bloctel permet aux français de s’inscrire sur une liste, afin qu’une société se charge de comparer les numéros soumis aux listes des sociétés spécialisées dans le démarchage téléphonique, pour les écrémer de tous ceux qui ne souhaitent plus être importunés à n’importe quel moment pour la promotion de fenêtres, de crédits ou de tout autre produit.

La création de ce site internet intervient après le passage de la loi Consommation et chaque français pourra soumettre jusqu’à 8 numéros (fixes ou portables) gratuitement. Une fois validés, ces numéros seront protégés contre le démarchage pour une durée de trois ans renouvelable.

Le service Bloctel a vu le jour ce mercredi 01 juin, il est donc tout frais. La secrétaire d’Etat à la consommation a d’ailleurs indiqué aujourd’hui : «Les consommateurs peuvent dès aujourd’hui inscrire leurs numéros de téléphone, fixe ou portable, sur Bloctel». Il existe cependant quelques exceptions à cette règle et le site officiel de Bloctel précise :

• Pour des appels dont le motif n’est pas la vente de biens ou de services
• Si vous avez transmis de manière libre votre numéro afin d’être rappelé
• Pour des appels de prospection de médias papier (journaux, périodiques ou magazines)

Ou encore pour les appels émanant :

• d’instituts d’études et de sondage
• d’associations à but non lucratif
• d’un professionnel chez qui vous avez un contrat en cours
• d’un service public

En cas d’appel de démarcheurs, vous aurez ainsi la possibilité de laisser une plainte sur le site qui la présentera à la répression des fraudes et la société incriminée pourra risquer jusqu’à 75000 euros d’amende. De quoi la faire réfléchir avant de composer un numéro… Il s’agit d’une bonne initiative, sans doute perfectible.

Vous ne serez plus ennuyé pas les démarcheurs, mais rassurez-vous spams et SMS promotionnels continueront à vous pourrir la vie…

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Dafy Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dafy
Invité
Dafy

il manque un point important, cela ne concerne que les sociétés basées en France et pour le donneur d’ordre je m’interroge.

Plus dans Actualités
Testez l’assistant virtuel Alexa du boitier Echo d’Amazon sur le site Echosim.io

Le site

Fermer