Accueil » Actualités » Peak se fait racheter par la maison d’édition Hachette Livre

Peak se fait racheter par la maison d’édition Hachette Livre

Par Ruby Charpentier

L’application Peak, lancée en 2014 par quatre anciens employés de grandes firmes, a connu un rapide succès qui a attiré l’attention de la maison d’édition Hachette. La société éditrice Studio Brainbow Ltd créée par Itamar Lesuisse et Sagi Shorrer (Google), Gerald Goldstein (FinTech) et Xavier Louis (Amazon) passe donc dans le giron du français et son application Peak aussi au passage.

Hachette fait l’acquisition du Studio Brainbow Ltd, éditeur de l’application Peak

Le montant de la transaction est resté indéterminé, mais le numéro un français des livres grand public et d’éducation (3ème mondial), a décidé de poursuivre sa stratégie dans le domaine du divertissement, via les jeux mobiles. Peak est en effet une application d’exercices cérébraux permettant d’améliorer la partie cognitive des utilisateurs, en s’amusant. L’application propose des petits jeux déjà appréciés par 15 millions de personnes.

Hachette Livre qui a vu un début de replis dans l’univers des e-Books, souhaite donc prendre un virage, afin de disposer d’un levier de croissance pour les années à venir. Au mois de juin dernier, Hachette avait déjà noué un partenariat avec Shazam et avait racheté le même mois, le studio anglais éditant des jeux mobiles Neon Play.

Après cette acquisition, Hachette a déclaré : « Les fondateurs de Brainbow sont des entrepreneurs de talent qui sauront apporter à Hachette Livre des compétences nouvelles. Nous sommes ravis de les accueillir dans le groupe ». Les fondateurs du Studio Brainbow Ltd et de Peak seront ravis d’intégrer un groupe d’envergure mondiale pour promouvoir leurs applications plus facilement.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Rachat de WhatsApp : Facebook est accusé d’avoir trompé l’Europe

La commission européenne a une nouvelle fois interpellé Facebook ces dernières heures et cette fois, ce n'est pas pour un…

Fermer