Accueil » Actualités » Microsoft dévoile Azure Sphere, un OS hybride basé sur un noyau Linux

Microsoft dévoile Azure Sphere, un OS hybride basé sur un noyau Linux

Par Ruby Charpentier

S’appuyant sur une base Linux, Microsoft entreprend et dévoile un nouveau système d’exploitation, bénéficiant également du savoir faire Windows. Ce nouvel OS baptisé Azure Sphere ambitionne de devenir une référence, axé sur la sécurité et la gestion de la multitude d’objets connectés existants.

Microsoft s’allie à Linux pour créer l’OS Azure Sphere

Le fait est qu’aujourd’hui, si l’on fait abstraction de toutes les qualités que l’on peut trouver à l’un ou l’autre des OS, Windows équipe une large majorité des ordinateurs en circulation, chez les particuliers comme chez les professionnels.

Toutefois, et contre toute attente, la firme de Redmond vient d’annoncer la sortie future d’un nouveau système d’exploitation, fruit du travail conjoint de Microsoft et de Linux. Nommé Asure Sphere, ce nouvel OS alliera la technologie Windows à un noyau de base Linux. La nouvelle a été annoncée à l’occasion de la conférence RSA à San Francisco, qui se terminera le 20 avril prochain.

Selon Brad Smith le président de Microsoft, « Azure Sphere est basé sur Linux et complété par des technologies que nous avons conçues pour Windows. C’est la première fois en 43 ans d’existence que nous annonçons que nous allons distribuer un noyau Linux customisé. C’est une étape importante pour nous et pour l’industrie ».

Azure Sphere, une solution mixte pour sécuriser tous les objets connectés

Le système d’exploitation Azure Sphere est conçu pour gérer une connexion permanente, la totalité des objets connectés, ainsi que l’usage de services à distance. Mis au point en associant le savoir Microsoft à un noyau Linux, cet OS a précisément été étudié pour palier à l’énorme difficulté de sécuriser la multitude d’objets connectés existant, véritable mine d’or pour les hackers.

Azure Sphere se compose donc de trois segments clefs : un nouvel OS hybride axé sur la sécurité, des microprocesseurs sécurisés pour coordonner objets connectés et périphériques, et bien sûr une plate-forme cloud protégée sur laquelle échanger données et connexions.

En s’alliant avec Linux, Microsoft espère développer un système d’exploitation optimal pour tous, une nouvelle référence dans le domaine, sur les traces de Windows.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
2 Mo, c’est la taille d’Internet… le nouveau navigateur d’Amazon

Toujours en quête de leviers de croissance, les géants du web doivent constamment se réinventer. Amazon le prouve une nouvelle…

Fermer