Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test iRobot Roomba 980 : un robot aspirateur connecté

Test iRobot Roomba 980 : un robot aspirateur connecté

Par Yann

Le Roomba 980 est le dernier né des aspirateurs-robots du constructeur iRobot. Cette version haut de gamme des aspirateurs autonomes est bourrée de technologie puisqu’elle est connectée à Internet via une application mobile et embarque une caméra permettant de cartographier les pièces de votre maison. Découvrons ensemble si cet appareil séduisant tient ses promesses.

Prise en main du Roomba 980

Si à première vue le Roomba 980 ressemble aux modèles précédents, sachez qu’il n’en est rien, la technologie embarquée étant radicalement différente. Ce modèle propose en effet une connexion Wi-Fi ainsi qu’une caméra capable de cartographier la pièce afin d’optimiser son parcours de nettoyage, sans jamais repasser deux fois au même endroit. Les déplacements aléatoires ne sont alors plus qu’un souvenir appartenant au passé. Mais avant de nous pencher plus en avant sur ces nouveautés d’ordre technologique, intéressons-nous tout d’abord au fonctionnement et à la prise en main de cet aspirateur autonome.

Le Roomba 980 de iRobot

Le Roomba 980 de iRobot

Le Roomba 980 est donc livré avec sa station de recharge à poser sur le sol et à raccorder au secteur, dans un endroit stratégique de la pièce (entendez par là que le robot puisse accéder directement à la pièce, sans pourtant vous gêner). Lorsque la batterie li-ion sera déchargée, le 980 reviendra alors tout seul à sa base pour se recharger, comme un grand. Le carton contient également une brosse latérale de rechange ainsi que deux murs « virtuels » dont nous expliquerons plus loin le fonctionnement. A noter que le petit BB-8 présent sur la photo n’est pas présent dans le packaging (normal, celui-ci provenant d’une galaxie lointaine, très lointaine….).

Le fonctionnement du Roomba 980

Le fonctionnement du Roomba 980

Le dessous du Roomba 980 permet de mieux comprendre son fonctionnement. Tout d’abord, on distingue 6 détecteurs d’obstacles tout autour du robot. Ces derniers détectent ainsi la présence d’une marche pour éviter ainsi au robot une chute dans un escalier. Le détecteur de type de sol sera capable de reconnaître un tapis afin d’adapter sa puissance d’aspiration. La brosse latérale permet quant à elle de collecter et d’envoyer les poussières directement dans les extracteurs afin d’être aspirées. Cette brosse pourra ainsi nettoyer les bordures de murs, plinthes, pieds de meubles (tables ou chaises) avec efficacité. Les deux larges roues motorisées vont permettre au Roomba de se mouvoir dans toutes les directions. Leur capacité à se relever permet à l’aspirateur se pouvoir aisément monter sur un tapis.

Enfin, terminons cette inspection par l’élément le plus important dans sa tâche de nettoyage : son extracteur AeroForce. Si certains modèles de robots aspirateurs possèdent une brosse centrale rotative, le Roomba 980 a opté pour l’utilisation de deux cylindres en caoutchouc souple tournant en sens opposés. Les poussières et autres détritus sont ainsi guidés et aspirés directement, en évitant au maximum que des cheveux ou poils d’animaux s’emmêlent autour, ce qui obligerait alors un nettoyage régulier.

Après ce tour d’horizon, passons maintenant à l’utilisation du robot en lui-même à l’aide de son application dédiée.

Un robot aspirateur connecté en Wi-Fi

Comme nous l’avons dit, le Roomba 980 est un robot aspirateur Wi-Fi connecté. Avant toute chose, il est d’abord nécessaire d’installer l’application gratuite iRobot Home sur votre Smartphone ou tablette iOS ou Android (point de version Windows Phone pour le moment). Ensuite, la connexion du Roomba à votre box est un véritable jeu d’enfant, il suffit de se laisser guider par l’application au travers de quelques écrans conviviaux.

Activation du Roomba 980

Activation du Roomba 980

Les premiers écrans vous guideront pas à pas afin d’installer le Roomba en toute simplicité.

Configurer un nouveau Roomba

Configurer un nouveau Roomba

La détection et l’activation de l’aspirateur se font seulement en quelques secondes. On appréciera le fait qu’il n’y ait aucune phase d’inscription obligatoire ou création d’un quelconque compte en ligne. À noter que l’application permet d’ajouter autant de Roomba que vous le souhaitez (si votre portefeuille le permet…).

Par la suite, l’application iRobot Home va vous permettre de configurer le Roomba en fonction de vos préférences. Pour chaque écran, on retrouve la même simplicité d’utilisation que lors de la phase de configuration initiale.

Préférences de nettoyage

Préférences de nettoyage

Il est ainsi possible de choisir ses préférences de nettoyage et de planifier le fonctionnement du robot les jours de la semaine.

Application iRobot Home

Application iRobot Home

Le mode Carpet Boost, qui peut être sur AutomatiqueActivé, ou Désactivé, permet au Roomba de détecter lorsqu’il passe sur un tapis et ainsi aspirer avec plus de puissance (et plus de bruit également !). L’option Nettoyage des angles permet, comme son nom l’indique, d’ordonner au Roomba de collecter et aspirer avec succès les poussières dans les angles. Pour une propreté assurée, il est également possible de forcer un double passage du robot aspirateur. Un écran propose même un historique complet des séances de nettoyage en indiquant la surface aspirée, les horaires ou encore le temps passé.

L’application offre la possibilité de mettre l’appareil en mode Eco afin d’obtenir une puissance d’aspiration plus faible pour économiser la batterie (après test, nous déconseillons l’activation de cette option). Le mode Performance va augmenter la puissance d’aspiration afin de maximiser l’efficacité de nettoyage, mais cela se fera bien entendu au détriment de la batterie. Le Roomba peut également, selon les choix de l’utilisateur, revenir à sa base si son bac de récupération est plein, ou au contraire continuer sa tâche. Bref, tout est configurable. Et surtout, l’application vous avertira de tout problème rencontré : un bac de récupération plein, une batterie faible, un problème au niveau de l’extracteur qui pourrait être arrêté pour une raison quelconque (câble électrique coincé par exemple).

Enfin, le lancement du Roomba se fera au travers de l’écran comportant un bouton Clean identique à celui présent physiquement sur l’aspirateur.

Le fonctionnement de l’application se fait bien entendu en local, votre Smartphone relié à votre box, mais également à distance via Internet. Idéal pour lancer un nettoyage depuis son bureau !

À noter que l’ensemble de ses étapes doit se faire obligatoirement via l’application, il n’est pas possible de l’effectuer directement sur le Roomba. L’application iOS ou Android est donc une étape obligatoire pour tout possesseur du Roomba 980. Mais au quotidien, il est tout à fait possible de lancer le nettoyage directement en actionnant le bouton Clean sur le dessus du Roomba.

Comme nous l’avons vu, l’utilisation de l’application dédiée iRobot Home est simple et extrêmement conviviale. Voyons maintenant ce qu’il en est de son efficacité.

Efficacité du nettoyage du Roomba

Lors des premières utilisations du Roomba 980, on admire la capacité du robot à se mouvoir intelligemment, à éviter et contourner les obstacles tout en nettoyant efficacement les angles et les surfaces. Si un endroit de la pièce est plus sale, le Roomba insiste alors sur la zone puis reprend inlassablement sa tâche. Le parcours de l’aspirateur est méticuleux, en couvrant l’ensemble de la surface de la pièce, sans jamais repasser deux fois au même endroit. Un tapis, même épais, ne sera pas un obstacle puisque le robot pourra facilement passer dessus et aspirer avec encore plus de puissance la nouvelle surface détectée. L’efficacité est bien là !

Mieux encore, même si ce n’est pas la fonction initiale de l’extracteur AeroForce, nous avons constaté que les cylindres en caoutchouc qui le constitue frottent très légèrement la surface du sol lors de leurs rotations, gommant ainsi les éventuelles légères tâches à la surface d’un carrelage, lui conférant ainsi un aspect plus brillant.

Avant son utilisation, il conviendra néanmoins de préparer un minium la pièce : retourner les chaises sur une table et surtout, veiller à ce qu’aucun câble électrique ne vienne entraver le parcours. Tout comme un rideau trop long tombant sur le sol, qui pourrait alors se coincer dans les cylindres de l’extracteur. Si un tel cas se présente, l’application vous alerte alors (pas de notification push pour le moment) et il convient alors de retirer l’élément perturbateur.

Si le lancement du Roomba peut s’effectuer via l’application dédiée, il est également possible de passer par le gros bouton Clean sur le dessus de l’aspirateur. Sur la gauche, une pression sur un second bouton affichant le logo d’une maison permet d’ordonner un retour à la base de rechargement. Enfin, un troisième bouton au logo représentant une cible permet au Roomba de se concentrer sur une zone précise en effectuant des cercles concentriques de plus en plus grands pour couvrir environ 1 m2.

Bouton Clean du Roomba 980

Bouton Clean du Roomba 980

Sur le dessus, on distingue également des icônes lumineuses indiquant la réception Wi-Fi, une alerte (objet coincé dans l’extracteur par exemple), un témoin de batterie ainsi qu’un avertisseur de bac collecteur plein.

Contrairement aux autres robots de la gamme Roomba, le modèle 980 est capable de cartographier la pièce. Cette fonctionnalité, nouvelle sur les modèles iRobot, se fait à l’aide d’une caméra inclinée à 30° visible sur la surface du robot.

Caméra iAdapt 2.0 du Roomba 980

Caméra iAdapt 2.0 du Roomba 980

L’intelligence de parcours du robot est donc due à ce nouveau modèle de cartographie nommée iAdapt 2.0. Il lui permet de détecter et appréhender son environnement en temps réel avec efficacité. Mieux encore, si la batterie vient à se vider avant la fin de sa tâche, le robot revient automatiquement se recharger pour ensuite reprendre son nettoyage à l’endroit précis où il s’était arrêté.

Afin d’empêcher le Roomba d’accéder à une pièce ou à une zone précise, il est possible d’utiliser les balises fournies.

Balises mur virtuel

Balises mur virtuel

Chacune des deux balises possède un bouton permettant de sélectionner un mode d’utilisation. La position mur virtuel permet de dessiner une ligne fictive tracée entre les deux balises posées au sol. L’aspirateur ne pourra alors pas la franchir. Le second mode permet quant à lui de définir une zone circulaire de protection d’un rayon de 60 cm autour de la balise. Idéal pour protéger un objet fragile posé à même le sol.

Comme nous l’avons vu, la capacité de nettoyage du Roomba 980 est étonnante d’efficacité. Intéressons-nous maintenant à sa facilité d’entretien au quotidien.

Facilité d’entretien

Si l’utilisation du Roomba est simple et permet efficacement de supprimer une corvée de nettoyage, il est important d’avoir un entretien rapide du robot. Dans le cas contraire, le temps gagné à passer l’aspirateur serait alors perdu en temps d’entretien et de nettoyage du Roomba en lui-même…

Fort heureusement, cette tâche d’entretien reste très limitée. Ainsi, le nettoyage des cylindres de l’extracteur est très rapide. Tout d’abord, la rotation en sens contraire des cylindres en caoutchouc limite grandement la présence de poils ou cheveux qui pourraient se retrouver coincés. Ensuite, l’accès à l’extracteur AeroForce sur le dessous du Roomba reste aisé, tout comme le fait de retirer les cylindres pour les nettoyer.

Entretien de l'extracteur AeroForce du Roomba

Entretien de l’extracteur AeroForce du Roomba

Après un rapide nettoyage, les cylindres se remettent en place tout aussi facilement. Durant nos tests, nous n’avons d’ailleurs effectué cette phase d’entretien que très rarement.

Le vidage du bac de récupération doit quant à lui se faire plus régulièrement. Là encore, l’opération reste simple, le bac se retirant très rapidement. Ce collecteur possède une ouverture sur le dessus afin d’accéder au filtre HEPA. Ce dernier se retire à l’aide d’une languette et un simple « tapotage » dans le bac d’un évier permettra de décrocher le surplus de poussière.

Nettoyage des pièces du Roomba 980

Nettoyage des pièces du Roomba 980

Une seconde ouverture permet d’accéder au contenu du collecteur afin de le vider dans une poubelle. Là encore, tout s’effectue en toute simplicité.

La brosse rotative est quant à elle visée sur le dessous du robot, son retrait nécessite alors l’utilisation d’un tournevis. Néanmoins, son nettoyage ne nécessite pas de la retirer, un simple petit coup de brosse étant largement suffisant (quant à nous, nous avons simplement retiré les poussières pouvant rester accrochées à la brosse avec les doigts, ce qui est tout aussi efficace !).

Bref, l’accès facilité aux différentes pièces du Roomba limite fortement le temps passé en entretien, iRobot ayant bien vraisemblablement bien réfléchi à la facilité d’entretien lors de la conception de son robot.

Notre avis sur le Roomba 980

Le robot aspirateur autonome Roomba 980 nous a enchantés ! Si sa capacité de nettoyage est surprenante, c’est avant tout son système de navigation autonome piloté à l’aide de sa caméra qui nous a bluffés. Le robot quadrille les moindres recoins de la pièce, sans jamais passer deux fois au même endroit. Monter sur un tapis ou une moquette épaisse n’est pas non plus une difficulté pour le Roomba 980 qui adaptera sa capacité d’aspiration en fonction du type de surface nettoyée.

Si son autonomie de 2 heures environ n’était pas suffisante pour nettoyer entièrement une (très) grande pièce, le Roomba retourne alors à sa base d’accueil pour une recharge complète (environ 3 heures), pour ensuite reprendre sa tâche à l’endroit exact où il était resté.

Sa connectivité associée à une application iRobot Home conviviale et bien pensée est un pur régal. Quel plaisir de lancer un nettoyage de son bureau pour avoir une maison nettoyée lors de son retour ! Il conviendra dans ce cas d’avoir pris soin de ranger les câbles électriques ou rideaux tombants au sol qui pourraient entraver le parcours du robot.

Zoom Roomba 980

Zoom sur le Roomba 980

Alors le Roomba 980 serait-il le robot aspirateur ultime ? Presque ! Tout d’abord, les possesseurs de Smartphones sous Windows Phone devront passer leur chemin puisque l’application iRobot Home est inexistante sur cette plateforme à l’heure actuelle. Les développeurs ne pourront pas non plus accéder à une API puisque le constructeur n’en met pas à disposition. De même, si la caméra embarquée permet au robot de cartographier la pièce, il n’est pas possible de récupérer le flux afin de surveiller sa maison. Ce n’est bien entendu pas le but du système, mais cela aurait été un plus non négligeable. Mais le plus gros point faible du Roomba 980 est avant tout son prix ! Proposé à 1200€ lors de sa sortie, le robot est aujourd’hui disponible à moins de 1000€. Visiblement, la qualité à un prix. Mais le Roomba 980 n’en reste pas moins un robot redoutablement efficace !

Achetez le Roomba 980 sur Amazon

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Tests matériels
Test du mini PC ZOTAC ZBOX CI521 nano PLUS

Zotac propose un mini PC pour le moins intéressant avec son modèle ZBOX CI521 nano PLUS. Malgré ses dimensions extrêmement…

Fermer