Accueil » Actualités » Un jeune brestoise se suicide suite au chantage dont il a été victime sur Facebook

Un jeune brestoise se suicide suite au chantage dont il a été victime sur Facebook

Par Emmanuel

Facebook est encore une fois à l’origine d’une terrible tragédie. En effet, un jeune brestois de 18 ans s’est suicidé alors qu’il était victime d’un chantage sur le réseau social. Ce jeune homme s’était connecté sur un site de rencontre. Après avoir échangé des messages avec une jeune femme, il effectue à la demande de cette dernière un striptease par webcam interposées. Hélas cette dernière a de mauvaises intentions et menace de diffuser la vidéo.
Gaulthier, cet élève de terminale a donc été victime d’un chantage qui a connu une fin terrible. Après avoir rencontré cette jeune femme sur un site de rencontre, elle lui donne rendez-vous sur Facebook. Elle n’a aucun ami sur son compte mais elle mentionne qu’elle vient juste de le créer. Ce jeune brestois se lance dans un striptease à la demande de la jeune femme. Cette dernière s’empresse d’enregistrer la vidéo et menace de la diffuser. Gaulthier doit lui verser 200 euros s’il ne veut pas que ses parents reçoivent la vidéo. « Je vais détruire ta vie et diffuser la vidéo auprès de tous tes amis » affirme cette femme. Elle a même envoyé un sms au cousin du jeune homme.

Mais ce chantage aura eu des conséquences dramatiques puisque le 10 octobre dernier, le corps du jeune brestois est retrouvé pendu à son abris de jardin. Il est déclaré mort après avoir passé une semaine à l’hôpital. Les parents de Gaulthier, très émus ont tenu à témoigner pour que ce genre de drames ne se reproduisent plus. « Tout cela s’est passé sous notre toit, cela nous fait mal. À l’endroit où nous pensions que nos enfants étaient en sécurité. » ont déclaré ces derniers.

Les services de Police de Brest ont ouvert une enquête pour retrouver cette jeune femme. Cette enquête s’avère très difficile car l’origine des messages a été trouvée. Ils ont été envoyés via un cybercafé situé en Côte d’Ivoire. Selon le parquet de Brest, il sera surement impossible de mettre la main sur le ou les auteurs de ce chantage qui a couté la vie à un jeune homme de 18 ans.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de chantage se produit sur Facebook. Il y a quelques semaines, le suicide d’une jeune canadienne avait déjà provoqué une grande émotion sur les réseaux sociaux et dans de nombreux pays.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Decrauze

Petites frappes clandestines –

Au cours de mes jeunes années, je suivais les peu reluisantes pérégrinations des « Innommables », personnages de BD qui avaient la fraîcheur d’amuser par le grotesque d’horreurs assumées. Des caractères exemplaires comparés aux immondes non identifiables qui vessent sur la toile.

Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/10/petites-frappes-clandestines.html

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Zebulon vient de créer sa page Facebook !

Aujourd'hui, 26 Octobre 2012 est un grand jour pour notre site zebulon.fr. Il restera dans les annales, comme la date…

Close