Accueil » Actualités » Le réseau social Facebook a été la cible d’une attaque informatique

Le réseau social Facebook a été la cible d’une attaque informatique

Par Emmanuel

Facebook a révélé vendredi dernier avoir été victime d’une attaque informatique. Le réseau social indique que plusieurs ordinateurs de la firme américaine ont été touchés et affirme que les comptes des utilisateurs n’ont pas été exposés. Les faits remontent au mois de janvier. Le réseau social Facebook a estimé qu’il n’était pas nécessaire d’avertir plus tôt les utilisateurs.
Cette attaque informatique du mois de janvier menée contre le plus important réseau social au monde est jugée comme « sophistiquée » par Facebook. Les autorités ont aussitôt été prévenues. Sur son blog, Facebook indique que cette attaque a visé les ordinateurs de plusieurs salariés. Pour cela, les pirates ont utilisé un code malicieux provenant d’un site exploitant une faille dans le logiciel Java. Depuis Oracle, la société qui développe ce logiciel a mis au point un correctif qui a aussitôt été installé.

Facebook n’a pas été la seule société à faire les frais d’une attaque informatique. Le réseau social Twitter a subi une attaque du même genre le 2 février dernier. 250 000 comptes utilisateurs avaient été touchés. Pour rassurer ses utilisateurs, Facebook a indiqué : « Nous avons remédié au problème dans tous les appareils infectés, nous avons informé la police et commencé une vaste enquête qui se poursuit à ce jour ».

Pour expliquer ces attaques contre de grandes sociétés américaines, les agences de renseignements estiment qu’il s’agit de nuire à la compétitivité de ces dernières. C’en tout cas ce que révèle le Washington Post qui s’est procuré un rapport classé secret du National Intelligence Estimate. Ce rapport indique en outre, que les entreprises appartenant aux secteurs énergétique, financier, aérospatial et automobile seraient dans le collimateur des pirates et que le préjudice se compte en milliards de dollars.

Ces attaques informatiques pourraient provenir de plusieurs pays, dont la Russie, Israël, la France et particulièrement, la Chine. Le Washington Post évoque également que de nombreuses plaintes ont été déposées auprès de l’Organisation mondiale du commerce.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
La justice allemande autorise Facebook à demander la véritable identité de ses utilisateurs

En Allemagne, les autorités en charge de la défense des données privées souhaitaient obtenir la possibilité d'utiliser des pseudonymes sur…

Close