Accueil » Actualités » NameTag : l’application qui délivre l’identité d’un inconnu dans la rue

NameTag : l’application qui délivre l’identité d’un inconnu dans la rue

Par Emmanuel

La société FacialNetwork est sur le point de modifier encore un peu plus l’univers dans lequel nous vivons. Elle va sortir une application baptisée NameTag, capable d’identifier n’importe qui dans la rue, grâce à la technologie de la reconnaissance faciale. Le monde risque de se rétrécir encore un peu plus, lorsque les inconnus du quotidien ne le seront plus vraiment !

FacialNetwork crée l’application de reconnaissance faciale NameTag

Qui n’a jamais rêvé un jour de pouvoir savoir qui était un bel ou une belle inconnue assise dans le métro ? C’est peut-être en se posant cette question que les développeurs de chez FacialNetwork ont élaboré l’application NameTag, capable d’identifier les personnes croisées dans la rue.

Pour parvenir à cette petite prouesse, l’entreprise FacialNetwork a dû créer un énorme serveur regroupant l’ensemble des informations issues de Twitter, Instagram, Facebook, pour servir de base de données. Le brevet de cette technologie est actuellement à l’étude, l’application NameTag a donc de grande chance de voir le jour dans les mois à venir, mais déjà certaines voix s’élèvent contre le lancement de cette application.

NameTag : et le droit à la vie privée dans tout cela !

L’application risque de rapidement se retrouver face aux défenseurs de la vie privée sur internet, mais aussi dans la vie réelle. Il est vrai qu’il apparait anormal que quelqu’un puisse tout savoir sur nous, à notre insu, ce qui offre une « porte » pour entrer dans notre vie privée. Cela risque de poser des problèmes dans les relations qu’entretiennent les gens, car comment savoir si un « inconnu » dans un bar, n’a tout simplement pas lu vos informations, pour s’inventer un rôle ou une personnalité, afin d’arriver à ses fins ? D’autant plus, que l’entreprise FacialNetwork a prévu de coupler ses informations, avec les bases de données des sites de rencontres…

Google lui-même n’a pas souhaité, suivre cette voie et n’est pas disposé pour le moment à inclure cette application à ses Google Glass. Il est vrai que le concept de prendre une personne pour « cible » à son insu afin d’obtenir des informations, est quelque peu… douteux ! D’ailleurs aux Etats-Unis, il est déjà prévu d’inclure la base de données de la justice à savoir quelques 450.000 fiches recensant des agresseurs sexuels ou des criminels.

Pour Kevin Allan Tussy chez FacialNetwork, « Il ne s’agit pas de violer la vie privée des gens. Il s’agit de connecter les personnes qui souhaitent l’être« . Cependant le concept même, ne laisse que peu d’alternative, puisque cela sera aux gens qui ne veulent pas que leurs données soient partagées, de devoir s’inscrire sur le site FacialNetwork ! Un comble…

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
jacques1

J’espère que l’on pourra porter plainte contre cette société si l’on est importuné par leur programme.

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Le gouvernement veut s’attaquer à Dieudonné également sur internet

Au cœur d'une vaste polémique sur son dernier « spectacle », l'humoriste-polémiste Dieudonné a vu certains de ses spectacles interdits…

Close