Accueil » Actualités » Espionnage : il y a de la rébellion dans l’air chez les géants du High Tech

Espionnage : il y a de la rébellion dans l’air chez les géants du High Tech

Par Emmanuel

Après les nombreux scandales de la NSA, concernant plusieurs systèmes d’espionnage généralisé aussi bien aux Etats-Unis que dans le monde, certains géants du web ont encore du mal à avaler la pilule que l’agence de surveillance américaine ait fouillé dans leurs bases de données parfois sans même les informer, via des failles de sécurité. Google, Facebook, Microsoft et quelques autres géants ont donc décidé de mener une fronde contre les autorités judiciaires américaines.

Les géants du web entrent en rébellion contre les autorités judiciaires

Un groupe de plusieurs grandes entreprises du High Tech a décidé de revoir complètement sa politique de protection des données, en représailles aux révélations d’Edwards Snowden, cet ex-consultant de la NSA, qui avait révélé plusieurs programmes d’espionnage de la population. D’après le journal le Washington Post : « Aux Etats-Unis, plusieurs grandes entreprises technologiques ont largement cessé de se soumettre aux enquêteurs judiciaires qui demandent des emails et autres données électroniques« .

Autre signe de défiance des géants du web, désormais quand les autorités judiciaires voudront fouiller dans la vie numérique d’un internaute, ce dernier sera prévenu à l’avance ! Les 4 instigateurs de cette nouvelle mesure, Apple, Google, Microsoft et Facebook ont fait savoir : « les utilisateurs ont le droit de savoir à l’avance quand leurs informations sont la cible de saisies gouvernementales« .

Une décision qui ne ravit pas les autorités judiciaires américaines

La décision prise par les géants du web ne réjouit pas les autorités judiciaires américaines et les procureurs estiment que cette nouvelle pratique, permettra aux délinquants et aux criminels de détruire des pièces à conviction avant que celles-ci ne soient enregistrées. Le ministère de la justice américain a déclaré : « Les risques de vies mises en danger, de destruction de preuves, de fuite des suspects ou d’intimidation de témoins, ne sont pas hypothétiques mais bien réels« .

Les géants du web estiment que c’était à la justice et au gouvernement américain de montrer l’exemple bien avant cela, au lieu de se comporter comme des hackers en exploitant des failles de sécurité, en contaminant des PC, en espionnant des millions de citoyens, en fouillant les bases de données des entreprises, etc. Au moins désormais, il y aura une vraie transparence sur les activités de chacun et chaque citoyen aura la possibilité d’aller s’expliquer devant la justice, avant que sa vie privée ne soit fouillée…

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
marssoupio Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
marssoupio
Invité
marssoupio

Je crois que c’est du balbla pour faire bien devant tout le monde

Plus dans Actualités
Xbox One : Microsoft part à la conquête de la Chine

Microsoft est parvenu à négocier un accord de co-entreprise en Chine, lui permettant de pénétrer ce marché très fermé et…

Fermer