Accueil » Actualités » Une faille de sécurité a permis à des hackers de lire les mails d’usagers de Microsoft Outlook

Une faille de sécurité a permis à des hackers de lire les mails d’usagers de Microsoft Outlook

Par Emmanuel
Faille Microsoft Outlook

C’est Microsoft qui l’a confirmé lui-même : une faille de sécurité a atteint sa messagerie, en l’occurrence Outlook. Des hackers ont ainsi pu lire des mails d’usagers d’Outlook. Les dégâts, annoncés pourtant comme limités, sont beaucoup plus importants que ce qu’avait indiqué Microsoft.

Une faille de sécurité a permis un piratage de mail sur Microsoft Outlook

Les utilisateurs de Microsoft Outlook sont invités à la plus grande prudence. Comme l’a indiqué le site Techcrunch – et confirmée par la suite par Microsoft – les mails de certains usagers ont été piratés entre le 1er janvier et le 28 mars 2019. Les hackers ont en fait subtilisé les identifiants d’un technicien travaillant pour la firme américaine.

Ils ont alors eu accès à Outlook. Si Microsoft s’est voulu rassurant en affirmant qu’aucune donnée sensible n’avait été volée et que seuls des adresses mail ou l’objet des messages intéressaient les pirates, la réalité est un peu plus complexe.

Ainsi, selon le site Motherboard, qui a recueilli un témoin de l’attaque, les dégâts ne sont pas si « limités » que cela, puisque les hackers ont pu accéder au contenu de certaines conversations. Et les captures d’écran prises par le site parlent d’elles-mêmes.

Les solutions pour contourner la faille de sécurité

Microsoft s’est fendu d’un communiqué auprès du site The Verge pour expliquer la situation : « Un petit groupe (6% des internautes concernés) a été informé que les pirates ont, sans autorisation, potentiellement accédé au contenu de leurs mails. Ces personnes ont fait l’objet d’une aide supplémentaire ».

Microsoft n’a pas pour l’instant donné le chiffre exact d’usagers touchés par ce piratage, et a démenti que cette faille se soit étalée sur six mois. Pour le reste, la firme indique n’avoir « aucune indication sur la manière dont ces informations volées seront utilisées ».

La firme avance l’hypothèse que les usagers de Microsoft Outlook auraient été victimes d’hameçonnage, technique bien connue pour inciter les usagers à délivrer des informations confidentielles comme le code d’une carte bancaire. Microsoft a donc appelé les utilisateurs de sa messagerie à être très vigilants et à changer son mot de passe.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Des Samsung Galaxy deviennent des Pass Navigo
Vous pouvez vous servir maintenant de votre Samsung Galaxy comme pass Navigo en Ile-de-France

Une nouvelle application vient d’être rajoutée aux autres fonctionnalités de certains Samsung Galaxy, et elle devrait avoir son utilité pour…

Fermer