Accueil » Actualités » De nouvelles options pour Microsoft Teams

De nouvelles options pour Microsoft Teams

Par Emmanuel

Lancée il y a seulement deux ans, l’application collaborative Microsoft Teams est un succès, puisqu’elle compte déjà 500 000 organisations clientes. Et en 2019, le service devrait s’enrichir de huit nouvelles fonctionnalités. Les concurrents comme Slack ou Facebook sont prévenus.

De nouvelles options pour Microsoft Teams, dont des arrière-plans customisés

C’est un nouveau service de Microsoft, lancé il y a deux ans, qui fonctionne très bien : Teams. Celui-ci est désormais utilisé par 500 000 organisations dans le monde entier. Une progression importante, dans la mesure où il y a 329 000 usagers en 2019. C’est Microsoft qui a présenté ces chiffres, apportant d’autres éléments de précision.

Ainsi, parmi ses clients, la firme de Redmond compte 150 organisations qui possèdent au minimum 10 000 utilisateurs. Et pour accroître ce succès, Microsoft a annoncé que de nouvelles fonctionnalités, au nombre de huit, allaient progressivement arriver cette année sur Teams.

Parmi celles-ci, on retrouvera les arrière-plans customisés, où le dispositif de floutage de l’arrière-plan sera optimisé à l’occasion de visio-conférences. De plus, il sera possible de choisir le fond souhaité. Cela peut par exemple être un environnement de bureau, ou bien le logo de son entreprise.

Des données de Teams hébergées dans des datacenters français

Toujours dans le domaine de la vidéo-conférence, il sera dorénavant possible de mettre des sous-titres au moment d’une conversation avec un interlocuteur, tout cela en temps réel. A noter toutefois qu’à l’heure actuelle, il n’y a qu’une version anglaise disponible. Un des maître-mots de ces nouvelles options tournera autour de la sécurité.

Ainsi, l’arrivée de chaînes privées sécurisées est prévue en cours d’année. Des « barrières d’information » devraient elles aussi être proposées cette année. De ce fait, certaines communications entre usagers et différents services pourront être potentiellement limitées ou bloquées. Les concurrents comme Slack ont donc intérêt à se méfier.

En effet, Teams est parvenu à attirer de sacrés clients, parmi lesquels Konica Minolta, Lexmark, ou bien encore la National Bank of Canada. Enfin, Microsoft a indiqué que depuis le 18 mars, les usagers français ont la possibilité de stocker les données passées par Teams dans les datacenters de la firme, localisées à Marseille et Paris.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Sortie du casque VR Oculus Rift S
Oculus Rift S : le nouveau casque VR de Facebook est dévoilé

Facebook dévoile son Oculus Rift S, une version revisitée du Rift dont il n'est pas une nouvelle génération, mais une…

Fermer