Accueil » Actualités » Facebook va lutter contre les fausses informations et les canulars

Facebook va lutter contre les fausses informations et les canulars

Par Emmanuel

Qui n’a jamais vu apparaitre une information dans son fil d’actus Facebook, qui au moment du clic était en réalité un canular ou une fausse information ? Le phénomène a explosé ces dernières années, car certains petits malins ont compris qu’ils pouvaient ainsi booster leurs revenus. Ce temps est bientôt révolu, car le réseau social a décidé d’agir, en partant à la chasse aux fausses informations et aux canulars.

La chasse aux canulars est ouverte sur Facebook !

Pour Facebook, qui cherche à rendre toujours plus crédible son réseau social, afin de devenir une source d’information fiable pour les internautes, les canulars, rumeurs, hoax ou fausses informations sont autant d’éléments parasites dans les fils d’actualité qui nuisent à cette crédibilité. Le réseau social a décidé d’agir et va commencer à s’attaquer au problème.

Facebook a révélé : « Les gens partagent souvent ce genre de canulars avant de les supprimer de leur mur, lorsqu’ils comprennent qu’ils ont été dupés ». Les internautes sont naturellement vigilants face à ce type de canulars, particulièrement si un de leur ami s’est fait avoir et ils sont prêts à dénoncer ces articles. Facebook démontre notamment que : « Ce type de messages reçoit également beaucoup de commentaires de la part de personnes qui signalent le côté erroné de l’information, et postent des liens vers des sites d’alerte aux hoax. Notre test a démontré que les gens sont deux fois plus susceptibles de supprimer ce genre de message après avoir reçu un commentaire d’un ami. »

Vers une suppression systématique des canulars et des fakes

Le réseau social a commencé à proposer aux utilisateurs une nouvelle option de dénonciation d’un contenu, comme : « fausse information ». Facebook ira plus loin puisque ses algorithmes seront capables de déceler eux-même les faux contenus, notamment grâce au taux de suppression d’un article ou d’une vidéo, du taux de partage sur des sites d’hoax, et par certains commentaires laissés par les internautes. Ces derniers seront alors supprimés automatiquement !

Facebook rassure en précisant qu’il ne s’agit pas d’une forme de censure, mais d’une protection contre les informations volontairement trompeuses, racoleuses ou inexactes, afin d’attirer les internautes vers d’autres sites web. Facebook précise que les contenus humoristiques ou satiriques ne seront pas concernés, car les utilisateurs ont un comportement totalement différent, que les algorithmes savent bien reconnaitre.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Mouse Box : un PC dans une souris !

Toujours en quête de gain de place, certains ont eu l'idée de supprimer l'unité centrale d'un ordinateur en la miniaturisant…

Close