Accueil » Actualités » Les spams ne représentent plus que 49,7% des mails échangés dans le monde

Les spams ne représentent plus que 49,7% des mails échangés dans le monde

Par Emmanuel

On peut officiellement dire aujourd’hui, qu’il y a plus de vrais mails envoyés que de spams dans le monde, ce qui n’était pas le cas dans le passé. Aujourd’hui, près de 50% des messages sont toujours des spams, mais ce chiffre est le plus bas jamais enregistré depuis 2003.

Une baisse de 40% des spams dans le monde, en seulement 4 ans

Pour être précis, 49,7% des messages qui circulent sur les messageries sont des spams a dévoilé la firme Symantec, un chiffre qui peut paraitre ahurissant aux yeux de certains et pourtant c’est le plus bas enregistré, depuis plus d’une dizaine d’années. Le spam s’est développé quand les « bots » et certains kits mis au point par des réseaux criminels ont vu le jour, certains botnet envoyaient des milliards de mails indésirables par jour et utilisaient des millions de PC zombies dans le monde.
Une coopération internationale de sociétés de cybersécurité et des forces de police, ont depuis quelques années décidé de s’attaquer au problème et ont fait tomber de très importants réseaux de spams, ce qui peut expliquer d’une part cette très forte baisse, mais aussi pourquoi certaines sociétés de sécurité informatique sont régulièrement attaquées par des attaques massives de spams ou DDOS.

Moins de spams, mais plus de malwares

Il y a seulement 4 ans, Symantec fournissait les mêmes informations, mais à l’époque le spam représentait plus de 90% des mails dans le monde ! On remarque toutefois que cette baisse des spams, met en avant une hausse en parallèle : celle des malwares. Il est possible que les cybercriminels aient constaté, une baisse de l’efficacité de leurs spams et donc de leurs ressources financières et qu’ils changent leur fusil d’épaule, en relançant une activité sur les virus et autres malwares pour parvenir à leurs fins.

Symantec dévoile que le nombre de malwares a atteint en juin son plus haut niveau d’attaques des douze derniers mois (57,6 millions de malwares différents sont apparus en juin contre 44,5 millions en mai et 29,2 millions en avril). Un mail sur deux est toujours un spam avec un risque potentiel pour votre sécurité ou vos données, il convient de rester vigilant.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
C’est officiel, Messenger et Facebook se désolidarisent l’un de l’autre…

Les Etats-Unis avaient la chance de pouvoir profiter de la messagerie Messenger en dehors de Facebook pour une phase de…

Fermer