Accueil » Actualités » Google renforce la sécurité du Chrome Web Store pour moins de malware

Google renforce la sécurité du Chrome Web Store pour moins de malware

Par Ruby Charpentier

Décidé à bloquer les actions de piratage ciblant les comptes Chrome Web Store, google déploie de nouveaux outils de protection et une authentification forte qui devrait faire son apparition avec Chrome 70.

Le Web Store : une porte constamment ouverte au piratage

Suite à de nombreux piratages ou intrusions malveillantes par infiltration des applications présentes sur le Chrome Web Store, Google a décidé de renforcer la sécurité de ce distributeur d’applications en ligne. De nouveaux paramètres limitants seront donc disponibles pour les utilisateurs, en plus d’une sécurité passive améliorée.

Le Chrome Web Store, c’est tout de même un total de plus de 180 milles extensions proposées, et donc autant de possibilités pour les hackers de tenter de s’infiltrer en passant par l’une ou l’autre. Google a notamment décidé de bloquer dorénavant les techniques d’obscurcissement de code, pour plus de transparence dans les échanges via ce service.

Faire le ménage est une chose, mais force est de constater que lorsqu’un hacker est jeté par la porte, ce sont dix de plus qui entrent par la fenêtre. Les dommages perdurent dans le temps, d’autant plus que les spécialistes continuent de débusquer des répliques d’extensions servant à créer illicitement des botnets.

Une authentification forte pour protéger les comptes Chrome Web Store

Si Google prend le sujet très au sérieux, c’est en proportion de la qualité du travail réalisé par les hackers pour polluer le Web Store. Rappelons qu’en 2017, l’un d’entre eux était parvenu à créer une réplique du logiciel de protection AdBlock Plus et à la mettre en ligne sur le Store. L’ironie, c’est que cette version avait pour fonction d’augmenter le nombre de publicités reçues au lieu de les diminuer.

Actuellement en bêta test, Chrome 70 sera donc muni d’outils permettant aux utilisateurs de limiter directement le pouvoir des extensions, via des autorisations détaillées et accordées ou non, situées dans le menu contextuel du navigateur. Un solution simple qui tient en quelques clics.

A terme, Google envisage également de développer un système contraignant les créateurs d’extensions à employer des authentifications fortes.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Thermostat E : le nouvel appareil connecté de Nest arrive en France

Conçu par Nest, le Thermostat E débarque en France et en Europe. Les capteurs de cet objet connecté mesurent en…

Fermer