Accueil » Actualités » Asgardia le premier pays spatial compte déjà plus d’habitants que l’Islande

Asgardia le premier pays spatial compte déjà plus d’habitants que l’Islande

Par Ruby Charpentier

Tombé dessus par hasard ce week-end en surfant sur le web, saviez-vous qu’il est possible d’être citoyen d’un nouveau pays dans l’espace depuis mercredi dernier ? Vous avez bien lu, une communauté est en train de mettre sur pied un pays baptisé Asgardia, dont le territoire se situera dans l’espace. Une demande d’enregistrement auprès de l’ONU a été sollicitée et près de 383000 citoyens peuplent déjà ce micro pays spatial !

Asgardia veut être la première nation spatiale

Un groupe de scientifiques, d’astronautes et d’avocats souhaitent fonder la première nation spatiale de l’histoire de l’humanité et expliquent que l’objectif de cet état extra-terrestre est de : « Démocratiser l’espace et créer un bouclier protecteur de l’humanité contre les dangers et menaces spatiales à la vie sur la terre, qu’ils soient d’origine humaine ou naturelle, comme les débris spatiaux, radiations solaires, collisions d’astéroïdes, etc. ».

Pour être citoyen de ce pays, il suffit de remplir un formulaire et vous rejoindrez les quelques 383000 Asgardiens qui peuplent la terre, en attendant de pouvoir un jour rejoindre l’espace. Ce pays est une nécessité d’après les responsables de ce projet, car si l’homme veut conquérir l’espace, la Lune, Mars, exploiter des richesses, créer des systèmes de protections, faire voyager des touristes, etc. Il faudra un pays et une réglementation spatiale spécifique, une étape préalable à la colonisation par l’humanité et non par un groupe de pays.

« Les agences et États existants ne représentent que leurs intérêts, non ceux du monde. Et seuls quelques pays dans le monde possèdent de telles agences spatiales » explique le site web d’Asgardia. La nation spatiale est déjà plus peuplée que l’Islande par exemple, et les responsables du projet envisagent l’envoi d’un premier satellite en 2017-2018, la première pierre à cette nation en quelques sortes.

Une initiative pour faire évoluer le cadre législatif de l’espace

Reste un problème de taille pour être reconnu comme un pays par l’ONU, Asgardia ne possède aucun territoire. En effet, le traité de l’espace signé en 1967 fixe la loi de non-appropriation de l’espace, ce qui empêche Asgardia de s’approprier une partie de l’espace. De plus, « Toutes les activités dans l’espace, même privées, font l’objet d’une autorisation nationale, et tout objet spatial doit être immatriculé par le pays qui procède au lancement ».

On comprend mieux pourquoi les responsables de ce projet veulent faire bouger le cadre législatif de l’espace. Il sera intéressant de suivre cette initiative assez insolite.

0 Commentaire
0

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Gossip est désormais dans le collimateur de la CNIL et cela ne sent pas bon…

Vous avez forcément déjà dû entendre parler de l'application Gossip, mais si ce n'est pas le cas, refaisons un rapide…

Fermer