Accueil » Actualités » Brian Krebs démasque les responsables des plus grosses attaques DDoS de l’histoire

Brian Krebs démasque les responsables des plus grosses attaques DDoS de l’histoire

Par Emmanuel

Si vous suivez l’actualité high-tech, vous devez forcément vous rappeler du botnet Mirai qui avait fait des ravages il y a quelques mois, d’abord en piratant le journaliste Brian Krebs, puis en provoquant les plus importantes attaques DDoS de l’histoire du Web, faisant tomber une partie du web américain.

Les responsables des plus grosses attaques DDoS de l’histoire mis à jour par Brian krebs

Le journaliste, une des premières victimes de ce botnet redoutable, avait vu tomber ses sites et avait donc toutes les raisons d’enquêter sur les créateurs de ce botnet. Après quelques mois d’investigations sur le darkweb, il pense avoir découvert l’identité des concepteurs de Mirai.
Jusqu’à présent même si le botnet Mirai a été mis hors d’état de nuire, on ne savait pas qui se cachait derrière ce vaste réseaux d’objets connectés et de PC zombies qui servaient à mener des attaques par déni de service distribué (DDoS), d’une ampleur inégalée jusqu’à ce jour. Son enquête a dévoilé une information réellement stupéfiante et pour le moins inquiétante.

Derrière les pseudos Anna-senpai, Dreadiscool ou jorgemichaels se cacheraient deux hommes, Paras Jha, président de ProTraf Solutions et son associé Josiah White. Deux informaticiens brillants sans scrupule, qui conçoivent des logiciels de protection contre les attaques DDoS, mais qui dans leur temps libre mènent également des attaques DDoS. Il est clair que créer un problème et vendre la solution pour s’en protéger doit être une activité très lucrative pour les deux hommes.

La nuit des hackers et le jour des entrepreneurs

A titre d’exemple, dans son enquête Brian Krebs démontre que les deux hommes ont fait fuir les clients de ProxyPipe, spécialisé dans l’hébergement de serveurs Minecraft. Plusieurs attaques DDoS avait semé le chaos et en 2015 les clients de ProxyPipe avaient choisi comme solution de migrer sur des hébergeurs protégés par qui ? On vous le donne en mille, par ProTraf…

Une drôle de manière de concevoir la concurrence et un profond manque de respect envers les clients, à la limite du racket de mafieux. Il ne fait aucun doute que depuis les attaques DDoS ayant impacté fortement OVH et pire, après l’attaque de Dyn qui avait fait s’écrouler un pan entier du web américain, que les affaires ont été fructueuses pour les deux hommes qui disposaient de la solution miracle pour ne pas être impacté. Alors entrepreneur ou hacker ? Il faut choisir à un moment donné.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Nintendo dévoile les nouveaux Fire Emblem sur 3DS, sur mobile et sur la Switch

Nintendo vient d'indiquer qu'il allait renouveler sa licence Fire emblem avec trois nouveaux titres, à savoir sur 3DS, sur mobile…

Fermer