Accueil » Actualités » Le botnet avalanche est mort, on ne le regrettera pas !

Le botnet avalanche est mort, on ne le regrettera pas !

Par Ruby Charpentier

Si vous suivez l’actualité high-tech de très près, vous n’avez pas raté hier le démantèlement du botnet Avalanche. Les efforts coordonnés des polices de 30 pays sous la direction de l’Europol sont parvenus à faire tomber le réseau informatique Avalanche, après plus de quatre ans d’enquête.

Le botnet Avalanche est tombé

Avalanche a vu le jour en 2009 et depuis ce réseau informatique permettant un très grand nombre d’activités criminelles a permis à ses créateurs de voler des centaines de millions d’euros dans plus de 180 pays. Parmi les possibilités du botnet Avalanche, le spams, les envois massifs de mails vérolés, des campagnes de Phishing, le vol de données, etc.

La police a pu arrêter 5 individus, qui seraient les têtes de ce réseau cybercriminel, mais a également saisie 39 serveurs, 221 ont été déconnectés et 800000 noms de domaine sont également entre les mains de la justice. L’enquête va désormais se tourner vers les blanchisseurs de l’argent de ces importantes escroqueries, car des entreprises et des sites web jouaient ce rôle, de nouvelles vagues d’arrestations pourraient donc avoir lieu dans les semaines qui viennent.

Le directeur de centre contre la cybercriminalité d’Europol, Fernando Ruiz a indiqué : « Avalanche fonctionnait comme une société, et nous avons arrêté son directeur exécutif et son conseil de direction ». La disparition de ce réseau de machines infectées sera un coup dur à toutes les activités criminelles des cyberdélinquants et une démonstration de force de la part des autorités, qui montrent que l’impunité n’existe pas même dans le cyberespace.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
ifebo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ifebo
Invité
ifebo

Bravo aux policiers du Net ! Une jolie démo sur la coopération et la coordination des services j’imagine.
Mais bon, il ne faut pas se leurrer la mort de celui-ci cèdera la place à un autre qu’il sera d’autant plus difficile à saisir. Ce qui ne signifie pas qu’il faut immédiatement baisser les bras. Mais je pense plutôt qu’il faudrait plancher sur les moyens d’empêcher d’autres apparitions du même ordre.

Mais bon, ce n’est certes pas moi qui dirait quoi faire et comment à ceux qui en ont la compétence.

Plus dans Actualités
Internet : les français plus connectés en 2016, mais aussi plus accros au web

D'après le dernier baromètre du numérique établit par l'Arcep, les français sont de plus en plus accros à internet et…

Fermer